Notre meilleur de 2017: Top francophone

Tim Dup
Tim Dup - © Jim Rosenberg

A quelques jours du réveillon, voici notre traditionnelle sélection de nos belles émotions francophones de l’année. A (re) découvrir en 2018 !

Le temps passe comme un souffle, 2017 s’éteint déjà, nous laissant quelques très belles notes. Des confirmations mais aussi de belles surprises et promesses pour que 2018 soit flamboyante.

Exercice de saison, voici nos chouchous francophones de l’année. Par principe hyper subjectif et restrictif (incapable de choisir, on vous en offre 11 cette année), notre seule ambition est de vous faire partager nos enthousiasmes. Parce que la musique ne doit jamais cesser d’être partagée.

Découvrez aussi notre top anglophone.

Bonne fin d'année à tous!

François Colinet

Tim Dup, "Mélancolie heureuse"

Happé par le grand large du single "Vers les ourses polaires", on a été bluffé par le style et l’aplomb de ce jeune pianiste qui transporte son amour de la chanson dans les codes et les ambiances du hip-hop. Seul derrière son clavier et ses boutons, il jongle avec les sons avec des mots qui percutent autant que son irrésistible diction. Un album inclassable pour un avenir en lettres d’or.

Le 16 mars au Reflektor à Liège

Découvrez notre interview

 

 

Albin de la Simone, "L'un de nous"

Une caresse poétique En toute discrétion, "L’un de nous" s’est imposé dans nos oreilles comme un disque simple, beau et entêtant qui nous a accompagnés à travers les saisons de cette année 2017. Arrangeur de génie, accompagnateur hors pair, Albin de la Simone prouve ici qu’il est aussi un auteur et un interprète rare et précieux!

Le 15 février au Théâtre de Namur

Camille, "Ouï"

Retour éblouissant pour les multiples talents de Camille, 6 ans après le génial "Ilo Veyou". Revenant aux sources des émotions, cet album fait la part belle à la voix, aux percussions et aux rythmiques du corps. Souffle du chant et souffle de vie qui donne toute sa force sur scène dans une ambiance proche de la transe. "Oui", une version tambour/voix de l’album, est aussi disponible pour un plaisir encore plus épuré.

Le 29 mars à l’Ancienne Belgique (Bruxelles)

Nous étions au concert

Ben Mazué, "La femme idéale"

Fasciné par la qualité d’écriture de "33 ans", son album précédant, on a retrouvé avec délectation les mots de Ben Mazué, qui délaisse ici l’univers slam pour s’ancrer à pieds joints dans celui de la chanson. Celle qui poétise le quotidien en le coloriant de jolies mélancolies et de quelques doutes existentiels. Le titre "La liesse s’est lovée" prouve qu’il n’a rien perdu de son swing sur un disque qui nous met l’eau à la bouche avant son concert de mars prochain.

Le 29 mars au Botanique de Bruxelles

Découvrez notre interview

Eddy De Pretto, "KID"

Ces 4 titres aussi percutants que prometteurs prouvent une fois encore que les genres musicaux sont plus que jamais hybrides. Comme Tim Dup, ou Christine and the Queens il y a trois ans, le jeune Eddy De Pretto mélange ses références de chanson française avec une production et une énergie venant du rap. On parie gros sur lui pour 2018!

Le 22 février au Botanique de Bruxelles

Etienne Daho, "Blitz"

Pénombre percée ci et là de lumières étincelantes, le dernier Daho est dense comme un diamant brut. Entre brit pop et ambiance psychédélique, la puissance de la production rend encore plus prenante sa voix forte, claire et chaude comme jamais. Un disque qui s’apprivoise piste par piste. Un grand voyage dans le temps proposé par un immense Monsieur qui le traverse, le temps, avec une classe ultime!

Le 20 novembre au Forum de Liège

Le 21 novembre à l’Ancienne Belgique de Bruxelles

Juniore, "Ouh là là"

Le génial Samy Osta  a mis tout son talent au service d’un trio explosif emmené par Anna Jean, fille cadette de JMG Le Clézio. Embarquement instantané pour les sons et les plaisirs des Sixties. La voix d’Anna fait évidemment penser à Françoise Hardy dans des ambiances très cinématographiques. Voyage étonnant entre urgence et désinvolture. Un délicieux bonbon à sucer pour contrer les excès d’électro et de vocodeur!

Découvrez notre interview

Gauvain Sers, "Pourvu"

En plein cœur! La chanson "Pourvu" de ce jeune gavroche et son sublime clip de Jean-Pierre Jeunet nous a harponné tant sa poésie semble couler de source. Assurant les premières parties du "Phoenix Tour" de Renaud, il y a bien plus que le béret des débuts qui rapprochent ces deux-là. Gauvain Sers assure ici une réjouissante relève de la chanson voguant entre tendresse et contestation. Mention spéciale pour "Mon fils est parti au Djihad" sur un très joli premier album doux-amer.

Découvrez notre interview

Juliette Armanet, "Petite amie"

Un piano, une voix. Sur des mélodies imparables, cette ancienne journaliste rappelle les belles heures de Véronique Sanson ou la sensibilité de Jeanne Cherhal. Roi des radios depuis l’été, cet album dévoile un talent aussi frais que fulgurant. La lumière la suit désormais et c’est mérité!

Le 27 avril au Botanique de Bruxelles

Lisza, "La vie sauvage"

Ode à la mélancolie! Tantôt triste, tantôt douce et légère comme une amie qui nous prend par le bras, ce premier album conçu à l’unisson avec Vincent Liben porte autant de nostalgie que d’énergie et d’espoir pour demain. Un spleen lumineux pour les amoureux de la regrettée Lhasa De Sela et toutes les âmes vagabondes.

Le 7 mars au Central à la Louvière

Découvrez notre interview

Dalida by Ibrahim Maalouf

Parmi tous les albums "Hommage" à l’intérêt très variable, pointons les très belles réussites des albums "Souchon dans l’air" et du projet du pianiste Alexandre Tharaud autour de Barbara. Et puis ce fabuleux projet "Dalida" porté par le génial trompettiste franco-libanais. Le duo entre M et Monica Bellucci, la version de "Come Prima" de Ben l’Oncle Soul ou "A ma manière" porté par Rokia Traoré sont autant de pépites sur un disque aussi surprenant que jouissif!