Nos coups de coeur 2010: 5 concerts à retenir!



Nos coups de coeurs 2010: 5 supers concerts

La nuit féérique de l'année: Melody Gardot à Anvers

 

Melody Gardot, c'est un style de jazz vocal absolument succulent. Une voix d'une profondeur à tomber, un personnage « années 30 » campé à la perfection et un band subtil et puissant. Un vrai concert de jazz entre ballades langoureuses et improvisations virtuoses. Sous les étoiles de ce début juillet tout chaud, une nuit simplement magique!!!

Melody Gardot « My one and only thrill » (Verve / Universal)

Notre critique du concert

Le ravissement de l'année: Vanessa Paradis acoustique



Les concerts intimistes sont à la mode. Mais la belle Vanessa opte pour une version de luxe avec quatuor à cordes. A Bruxelles comme à Liège, elle nous a offert un vrai moment d'intimité et de plaisir pour mélomanes. Lumières tamisées et relecture complète de son répertoire pour mettre les cordes au coeur. Un spectacle qui consacre son incroyable talent d'interprète et révele ceux d'arrangeur hors pair de Albin de la Simone. Stupéfiant et à retrouver en CD et DVD.

Vanessa Paradis « Une nuit à Versailles » (Barclay / Universal)

Notre critique du concert

Le culot de l'année: Peter Gabriel et New blood Orchestra

Sur disque, ce Scratch my back de reprises ne convient que trop rarement. Par contre sur scène, quelle joie de voir ces 54 musiciens et leur fantasque chef d'orchestre prendre leur pied. Le show visuel et génial et le travail de réécriture pour orchestre des anciens tubes est absolument époustouflant. Malgré un léger embompoint, ce cher Peter reste un artiste de classe mondiale!

Peter Gabriel « Scratch my back » (Realworld / EMI)

Notre critique du concert

Le virtuose de l'année: Rufus Wainwright Piano solo



La splendide salle du Palais des Beaux Arts fut le théâtre d'un condencé d'émotions en mai dernier. Seul acteur, le fantasque Rufus, son univers unique et sa voix à nulle autre pareille. Il exécute d'une traite son dernier album en piano solo avant d'interpréter ses plus belles chansons. Chanteur d'exception et vrai maître du piano, il nous a impressionné et complètement charmé

Rufus Wainwright « All days and nights songs for Lulu » (Universal)

Le projet fou de l'année: Natalie Merchant et la littérature enfantine.

Il lui aura fallu 7 ans pour réaliser cette oeuvre complexe basée sur des textes littéraires traitant des turpitudes de l'enfance. Une centaine de musiciens pour faire vivre ses textes dans plus de 20 styles différents. Et un concert / conférence littéraire d'une rare beauté. Une voix et deux musiciens. Une épure de bonheur en toute simplicité. Et lorsqu'arrivent les titres plus anciens, merveilleux!

Natalie Merchant « Leave your sleep » (Nonesuch / Warner)

Notre critique du concert

François Colinet