Nationa(a)l, magazine vivant culturel et noir-jaune-rouge

La communication en trois langue du Nationaal, Talents van Demain
La communication en trois langue du Nationaal, Talents van Demain - © Tous droits réservés

Pendant 10 jours, les artistes nationaux vont être mis à l'honneur via 9 disciplines réunies dans un même endroit, sorte de pop up store culturel éphémère. Tour du propriétaire de ce nouveau concept.

 

Nationa(a)l, Talents van Demain est né d'un constat tiré sur l'ambivalence entre le potentiel immense de la Belgique au niveau de la créativité culturelle et les difficultés souvent rencontrées par les entrepreneurs et les artistes pour développer économiquement des projets et les promouvoir à grande échelle. Il aura lieu du 8 au 17 mai dans un vieux bâtiment qu'occupait jadis Vivacqua au pied du Palais de Justice et qui, abandonné depuis 2 ans, va être détruit dans quelques semaines. Nous avons rencontré Leopoldo Profili, Directeur artistique de Nationa(a)l, Talents van Demain qui nous parle du projet global et musical en particulier.

 

- Ça a la couleur d'un festival, le goût d'un festival, mais sur votre site et dans votre communication, vous n'employez jamais le mot festival, pourquoi ?

- Leopoldo Profili : Ca pourrait se définir comme un festival, mais on a posé ce choix délibérément dès le départ car on voulait vraiment se positionner comme un nouveau modèle de promotion hybride entre l'exposition, le concept store et le lieu d'événement. Tout ce qu'il est possible de faire pour mettre en avant les artistes belges, on va essayer de les réunir en un lieu. Donc, clairement le mot "festival" est le terme qui se rapprocherait le plus de ce qu'on fait, mais on préfère se définir comme un magazine vivant de la créativité belge parce qu'il y a à la fois un côté statique avec les expositions, à la fois un côté promoteur et d'agencement de l'exposition où on essaye de mettre ensemble différentes disciplines : concerts, danse, projections de films, design, un restaurant gastronomique,...

 

- L'aspect "pop up store" est aussi une forme assez nouvelle de faire de l'événementiel ?

L'an dernier, on avait déjà investi l'ancien bâtiment Solvay chaussée d'Ixelles et c'était un espace immense et majestueux mis à notre disposition avant des travaux. Du coup, on cherche chaque fois un endroit dans ce style-là car on a aussi la volonté de se réapproprier des espaces magnifiques et de les faire découvrir au public même si c'est de manière éphémère. Et vu que le bâtiment va être complètement rasé, cela nous permet d'arranger le site comme on le souhaite et de laisser carte blanche totale aux artistes plasticiens qui se donnent à cœur joie pour réaliser leurs œuvres à mêmes les murs.

 

- Avec une volonté également très affichée d'être national et dans les 2 langues ?

- Leopoldo Profili : On a aussi le constat ces dernières années, d'une communautarisation des secteurs culturels qui freine selon nous l'expansion des artistes et donc la volonté de se placer au-dessus de ces considérations en proposant un nouveau modèle de vitrine nationale. Et figurez-vous que le super slogan "Talents van Demain" vient de John Stargasm de Ghinzu et son agence de communication et il reflète parfaitement notre envie de communiquer à tous les acteurs belges et internationaux avec l'anglais. Il y a en plus un côté fun et que tout le monde comprend, un espèce d'esperanto belge qui attire le regard et qui montre aussi l'auto-dérision qui nous caractérise.  

 

- Au niveau de la programmation, vous faites appel à des artistes belges sélectionnées par des ambassadeurs ?

Tous les artistes dans le line-up sont en effet soit belges soit actifs ou issus d'écoles d'art belges. On fait aussi, pour chaque discipline, appel à des ambassadeurs qui ont déjà une certaine carrière et une aura internationale, à qui on a demandé de sélectionner des talents qu'ils veulent mettre en avant. Au niveau musical, après An Pierlé et Mauro Pawlowksi l'an dernier, on a choisi les Girls in Hawaai et ceux-ci se sont montrés hyper motivés pour faire la sélection (NDLR : en compagnie de nos confrères du Focus Vif). Outre Thibet, Alaska Gold Rush, Témé Tan, Clare Louise, il y aura aussi Leaf House, Empty Taxi et Roselien. Il devrait aussi y avoir tout au long des 10 jours des apparitions surprises des différents membres des Girls.

 

- Et un coup de cœur choisi par les membres du festival nommé Sonnfjord ?

Oui, dans toutes les disciplines, on voulait aussi mettre une petite empreinte Nationa(a)l en choisissant nous-mêmes un artiste. Il y a donc eu un vote démocratique et c'est le groupe bruxellois qui a recueilli le plus de voix dans toute l'équipe et qui pourra du coup jouer en solo le 13 mai.

 

 

Nationaal Talents van Demain du vendredi 8 au 17 mai au 68 rue aux Laines

David Salomonowicz