Nathalie Loriers Trio, l'alchimie subtile

Référence incontestée du jazz et sidewoman recherchée au sein des meilleures formations du pays, la pianiste Nathalie Loriers s’est tout d’abord formée à la musique classique, elle se tourne rapidement vers le jazz. Influencée par ses professeurs Steve Houben et Charles Loos, à peine âgée de 23 ans, l’association belge des critiques de jazz l’élit en 1989 comme "meilleur jeune talent du pays".

 

En quelques années de carrière, Nathalie Loriers s’est produite sur une dizaine d’albums. Elle a collaboré avec des musiciens de renommée mondiale, parmi lesquels Toots Thielemans, Lee Konitz, Wynton Marsalis, Joe Lovano, et le chanteur David Linx, avec qui elle a enregistré Standards, sorti en 1997. En plus d’enseigner au Conservatoire Royal de Bruxelles, elle est la pianiste attitrée du Brussels Jazz Orchestra depuis 2002.

Sur le même sujet : Nathalie Loriers : "Le jazz, c’est un état d’esprit, une façon de vivre"

Ce qui devait être, au départ, un concert ponctuel pour le Gaume Jazz Festival de 2013, s’est transformé en un véritable projet sur le long terme. Il faut dire que la pianiste originaire de Namur s’est vite trouvée des atomes crochus avec la non moins réputée saxophoniste hollandaise Tineke Postma (Terri Lyne Carrington, Greg Osby…) Le courant passe immédiatement et laisse libre cours à un dialogue inspiré entre les deux musiciennes accompagnées par le jeu solide, puissant et boisé de Philipe Aerts. Le concert sera immortalisé par la sortie d’un premier cd : "Le Peuple Des Silencieux". Un jazz raffiné aux mélodies fortes et swinguantes.

Des mélodies puissantes sur des harmonies subtiles

En 2016, cette fois accompagnées de Nicolas Thys à la contrebasse, les deux femmes renouvellent l’expérience et produisent un deuxième cd : "We Will Really Meet Again". Consciente de la priorité du Trio à évoluer dans la conscience du son dans l’espace, Nathalie décidera d’enregistrer dans la Salle de La Philharmonie à Liège, reconnue pour l’excellence de son acoustique. La complicité musicale se libère, se renforce, se dynamise, se renourrit à chaque concert du Trio. Forte de cet élan inspiré, inspirant, presque fusionnel, cette aventure musicale ne peut en rester là : le Trio décide d’enregistrer un troisième album qui vient de sortir sur le label Igloo, et à nouveau dans la Salle de la Philharmonie de Liège : "Le temps retrouvé". Des mélodies puissantes sur des harmonies subtiles et fluides qui sont le point de départ d’un nouvel envol pour un Trio en pleine maturité.