Musique et jeux en ligne - 3 sites sur 4 ne respectent pas les règles européennes de protection des consommateurs

Musique et jeux en ligne
Musique et jeux en ligne - © Tous droits réservés

Trois quarts des sites internet vendant de la musique, des vidéos, des livres et des jeux en ligne ne respectent pas la législation européenne en matière de protection des consommateurs, selon des chiffres publiés jeudi par la Commission européenne.

Cette situation est d'autant plus inquiétante que ces sites, ceux offrant des jeux notamment, s'adressent en grande partie à une clientèle jeune, et donc particulièrement vulnérable.

"La moitié des jeux téléchargeables sont annoncés comme gratuits mais deviennent en réalité payants à un stade ultérieur. La facture risque donc d'être salée pour les parents", dénonce le nouveau commissaire européen en charge de la Protection des consommateurs, le Maltais Tonio Borg.

Pas moins de 333 sites au total, dont près de la moitié vendant des jeux, ont été passés au crible en juin dernier par les autorités nationales de 26 pays, dont 11 en Belgique.

Clauses abusives, non information sur le droit de rétractation après achat, absence d'informations sur l'identité et l'adresse du vendeur: 76% des sites screenés ne respectaient pas la législation européenne en matière de protection des consommateurs. Ceux-ci feront dès lors l'objet de contrôles complémentaires de la part des autorités nationales, promet la Commission.

Le commerce en ligne de jeux, vidéos et musique a explosé ces dernières années.

Selon des chiffres fournis jeudi par la Commission, 79% des Européens ont téléchargé de la musique -et 60% des jeux- au cours de l'année écoulée. Un quart de ces consommateurs auraient toutefois connu des problèmes lors de ces transactions.


Belga