Mélanie de Biasio, Blackened Cities

Mélanie de Biaso
Mélanie de Biaso - © TDR

Mélanie de Biasio, chanteuse et flûtiste de jazz, sort un nouveau disque avec une seule plage musicale de 25 minutes. Blackened cities, villes noircies, propose une expérience sonore et explore l’imaginaire des villes post-industrielles. Mélanie de Biasio, née à Charleroi en 1978, a traversé Manchester, Detroit et Bilbao lors de ses tournées. Une photo de Stephan Vanfleteren extraite de sa remarquable série consacrée à Charleroi apparaît comme un paysage halluciné sur la pochette de l’album. Les usines vues du haut d’un terril reposent dans leur inactivité sous un ciel lourd, rayonnant d’une lumière de charbon. Un même éclat sombre traverse la musique de Mélanie de Biasio. Les claviers font souffler un vent continu qui dessine la toile de fond du paysage. Les basses semblent provenir du ventre de la terre. Elles répondent aux graves de la voix.

Mélanie de Biasio est en concert à Flagey le 4 juin.

Le Cd paru sous le label Pias réunit Pascal Mohy, piano ; Pascal Paulus, synthé vintage ; Sam Gerstmans, contrebasse ; Dre Pallemaerts, batterie.

Mélanie de Biasio est au micro de Pascal Goffaux.