Madonna arbore le drapeau taïwanais et déclenche une tempête sur internet

Madonna
Madonna - © ANGELA WEISS - AFP

La star de la pop Madonna a relancé le débat sur internet sur l'identité de Taïwan et provoqué la colère de sympathisants de Pékin en se drapant, lors d'un concert à Taipei, dans les couleurs taïwanaises.

L'Apple Daily et le Liberty Times, deux journaux taïwanais, ont publié vendredi des photos de la chanteuse portant sur les épaules le drapeau taïwanais pendant le rappel de son concert de la veille, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

"Madonna soutient Taïwan par ses actes. Taïwan adore Madonna", peut-on lire dans les commentaires sur le site de l'Apple Daily. "Les gens en Chine doivent être décomposés en voyant ça."

Mais la riposte a été vive sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter.

"Taïwan est un pays? Je meurs de rire", disait un internaute.

"Madonna s'est enveloppée dans le drapeau et vous croyez que vous allez être reconnus à l'ONU? Trop marrant", écrivait un autre en référence au fait que seule une vingtaine de pays entretiennent des relations diplomatiques avec Taïwan.

En 1949, les nationalistes du Kuomintang (KMT) s'étaient réfugiés à Taïwan après la victoire des communistes restés sur le continent. Depuis, Taïwan vit sa propre destinée mais n'a jamais déclaré officiellement son indépendance.

La Chine considère toujours Taïwan comme une partie intégrante de son territoire qu'elle peut reprendre par la force le cas échéant.

La tournée asiatique de Madonna compte aussi des dates à Hong Kong et Macao, mais pas en Chine continentale.


Belga