Liverpool célèbre en fanfare les 50 ans de "Sgt. Pepper"

"Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band" des Beatles
"Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band" des Beatles - © All Rights Reserved

Liverpool, la ville où tout a commencé pour les Beatles, célèbre les 50 ans de l'album "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band", tournant majeur pour la musique pop. Pendant deux semaines, la ville portuaire du nord-ouest de l'Angleterre vibre au son du "sergent poivre". Treize artistes revisiteront à leur manière les treize chansons de l'album légendaire sorti au Royaume-Uni.

"Incroyable de voir notre ville natale célébrer cet album avec autant de style. C'est tellement émouvant de voir qu'après tout ce temps 'Sgt. Pepper' résonne toujours autant", a commenté Paul McCartney, qui a écrit la plupart des chansons avec John Lennon.

Le festival anniversaire "Sgt. Pepper at 50: Heading for Home" se déroule jusqu'au 16 juin. Les oeuvres seront présentées dans différents lieux de Liverpool.

A la sortie de l'album en 1967, les Beatles étaient déjà des mégastars basées à Londres. Mais "Sgt Pepper" respire la nostalgie de leur ville natale, ses docks, son passé industriel et sa grandeur passée du temps de l'Empire.

"Liverpool possède des atouts uniques avec sa culture et son histoire. Les expériences décrites par les Beatles sont ancrées ici. C'est pourquoi nous n'allons jamais oublier leur influence", a déclaré le maire de la ville, Joe Anderson. On estime à 80 millions de livres (99,5 millions de francs suisses) par an les retombées pour la ville.

Sorti le 26 mai 1967 au Royaume-Uni et le 2 juin aux Etats-Unis, "Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band" est le huitième album studio des "Fab Four". Il est souvent présenté comme le meilleur disque de tous les temps, notamment par le magazine américain de référence Rolling Stone.

Cinquante ans après sa sortie, il reste un tournant majeur pour la musique pop. Mais aussi pour la carrière de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr, décidés à explorer de nouveaux horizons au risque de désorienter leur public.


Belga