Les transports en commun, le meilleur plan pour les Francofolies

Les transports en commun, le meilleur plan pour les Francofolies
Les transports en commun, le meilleur plan pour les Francofolies - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Les Francofolies vont drainer plusieurs dizaines de milliers de festivaliers du 20 au 23 juillet au cœur de Spa. Le meilleur plan pour atteindre la cité thermale demeure l'utilisation des transports en commun. Les spectateurs qui viendront à Spa en voiture seront cependant bien accueillis.

Avec 23 éditions au compteur, les organisateurs des Francofolies ont su s'adapter, au fil des éditions, à l'afflux de plus en plus important du public. Grâce à des tarifications avantageuses quelle que soit la formule, la SNCB permettra à de très nombreux festivaliers de rallier l'événement.

Le TEC Liège-Verviers, partenaire du Festival depuis 13 ans, organisera quotidiennement deux trajets au départ de Liège (Gare des Guillemins) à 14h30 (15h35 à la gare de Verviers) et 17h30 (18h35 à la gare de Verviers). Les retours sont programmés à 1H45 et 2H15.

Les organisateurs préconisent également le covoiturage comme moyen de locomotion pour l'aller comme le retour et rappellent aussi l'existence des Taxis Francos pour assurer le retour à domicile en toute sécurité.

Les spectateurs qui se rendront à Spa en voiture disposeront quant à eux de quatre zones de stationnement situées le long de Balmoral, de l'avenue Reine Astrid, de la Route industrielle et enfin de la rue Sauvenière. Vu l'étendue de ces parkings de délestage en entrée de ville, les organisateurs ont mis en place un système de navettes qui permet d'amener les spectateurs au cœur de la manifestation.

Ces navettes circuleront toutes les demi-heures par les différents arrêts séparés de 600 m. Les automobilistes pourront aussi stationner avenue Amédée Hesse mais ils ne disposeront pas de ces facilités de déplacement.

Le festival spadois poursuit sa politique d'accessibilité à tous les publics. Des espaces PMR demeurent prévus tant dans le Village Francofou que sur la place de l'hôtel de Ville. Cinq concerts seront traduits en langue des signes parmi lesquels Cali et Brasero, l'hommage à Pierre Rapsat "et nous avons également prévu cette année des mesures toutes particulières envers les personnes malvoyantes, qui disposent d'un programme en braille et d'un accompagnement personnalisé sur demande", précise Charles Gardier, co-organisateur des Francofolies.

Des toilettes adaptées, des parkings réservés ou encore des entrées et des revêtements aménagés faciliteront déplacement et accessibilité aux PMR sur l'ensemble du site.

A toutes ces mesures, s'ajoute la mise à disposition gratuitement de deux fontaines à eau fournies par la SWDE au sein du Village Francofous. Deux postes de secours, l'un au sein du Village et le second à proximité de l'hôtel de Ville, seront accessibles aux Festivaliers souffrant de pathologies nécessitant les premiers soins. .