Les Nuits Botanique 2020 mettent le paquet sur les artistes belges.

La 27ème édition se déroulera du 29 avril au 10 mai sur les quatre scènes principales du Botanique. Près de 60 concerts seront proposés pendant les 12 nuits du Festival.

Bien sûr, il y a les têtes d’affiche rapidement sold out, mais l’adn des Nuits Bota ce sont les découvertes d’artistes émergents, les créations originales, les avant-premières où l’on peut découvrir les nouveaux répertoires d’artistes avant la sortie du cd, des release d’albums et des premières rencontres avec de tous nouveaux projets d’artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

6 images
Sébastien Tellier © - Nuits Botanique 2020

Parmi les grands noms il y a le dandy anglais de la pop alternative  Baxter Dury, l’inénarrable Sébastien Tellier, Yael Naïm en version piano-voix à l’église Notre-Dame de Laeken, la world neo-soul de la cap-verdienne Mayra Andrade, l’électronique du trop rare Squarepusher du légendaire label Warp, Nicolas Godin, la moitié de Air, pour un concert intimiste au Grand Salon et plusieurs concerts sont déjà complets : Celeste, le canadien Caribou ou Pomme représentante de cette nouvelle scène pop française, très présente cette année ( Louise Verneuil, Aloïse Sauvage…).

6 images
Cabane © - Nuits Botanique 2020

Les Nuits Bota en circuit court : 33 concerts d’artistes belges

Cette 27ème édition est particulièrement riche en avant premières avec les nouvelles compositions de Roscoe, Robbing Millions ou Nicolas Michaux et les artistes de son nouveau label Capitane Records.

Les Nuits Botanique sont aussi l’occasion pour de nombreux artistes de présenter leur nouvelle sortie d’album ou de EP. Rock, folk, post punk, jazz, electronic et on en passe…11 sorties au menu dont le nouvel album de Glass Museum, duo jazz piano/batterie et le premier album de Cabane, le nouveau projet de Thomas Jean Henri qui réunit l’Américain Will Oldham (Bonnie ‘Prince’ Billy) et l’Anglaise Kate Stables (This Is The Kit) pour interpréter des morceaux arrangés par Sean O’Hagan (The High Llamas). Un casting prestigieux. Côté musique électronique, Haring, un des dj résidents de Pure, présentera son deuxième album.  Un mélange de house, IDM et techno mélancolique.

6 images
Chouk Bwa & The Angströmers © - Nuits Botanique 2020
© Tous droits réservés

Les projets de création qui ouvrent de nouvelles perspectives aux artistes sont un élément essentiel du contrat programme du Botanique avec la Fédération Wallonie-Bruxelles. On se souvient de grands moments avec les Tindersticks, Jeanne Moreau, Girls in Hawaii, le plus souvent avec l’Ensemble Musiques nouvelles.

Cette année, parmi les 9 projets , le duo Juicy présentera une création originale avec l'orchestre de Musiq'3, le collectif Glauque déclinera ses raps en formule acoustique et le plus attendu sera le projet Chouk Bwa & the Angströmer qui montreront " comment la musique électronique live soulève l'énergie d'un rite musical vaudou ".  

 

6 images
© Tous droits réservés

Hip-hop et Piano hors format

Même si les Nuits Botanique font la part belle à la pop, l’indie, le rock sous toutes leurs variantes, les déclinaisons hip-hop sont aussi de la partie avec les belges Moka Boka et Blu Samu, le hip-hop queer de Mykki Blanco et un beau panel d’artistes de l’hexagone avec Dinos et la soirée du 02 mai qui rassemble Lujipeka, Lord Esperanza et Zed Yun Pavarotti.

Les amateur·trice·s de musique classique auront aussi leur moment Nuits Bota avec les concerts de deux interprètes phares de la scène belge : Stephane Ginsburgh et Bernard Lemmens. Le premier interprètera les 6 dernières sonates de Ludwig Van Beethoven et Bernard Lemmens présentera un programme original et radical, comme il en a la réputation.

 

Les Nuits Botanique 2020, du 29 avril au 10 mai. Rue Royale, 236 - 1210 Bruxelles