Les concerts de la rentrée à ne pas manquer (Bruxelles)

Myth Syzer
2 images
Myth Syzer - © Alice Moitié

Si l’été n’a pas démérité en terme d’animations musicales et culturelles dans la capitale, il ne faut pas se mentir, tout le monde attend la rentrée avec impatience pour retrouver ses habitudes dans sa salle de concert préférée.

 

Après avoir épluché les programmes des différentes salles et lieux culturels à la rentrée, force est de constater que la rentrée va être belle et riche en musique. Comme d’habitude, nous avons sélectionné cinq concerts originaux, classiques ou dans l’air du temps, bref les concerts à ne pas manquer en septembre et octobre à Bruxelles.

Le Brussels Philharmonic joue Les Dents de la Mer (Jaws)

C’est une pratique qui reprend de l’essor depuis quelques années. Les ciné-concerts ont fait les belles heures du cinéma muet, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. Il s’agissait alors souvent de pianistes qui étaient invités à venir jouer la bande originale d’un film, de façon synchronisée, créant un hybride entre concert et projection cinématographique. Aujourd’hui, ce sont carrément des orchestres qui investissent les salles. Flagey et le Philharmonic de Bruxelles avaient déjà tenté l’expérience en jouant E.T. l’extraterrestre, qui fut un beau succès. L’institution et l’orchestre remettent le couvert en s’attaquant cette fois-ci à un autre classique de Spielberg : Les Dents de la Mer, sorti en 1975. Le long métrage qui chatouille les limites entre l’horrifique, l’action et le film catastrophe a été adapté de l’ouvrage de Peter Benchley. L’intrigue prend place au large de la côte américaine, où un grand requin blanc a décidé d’élire domicile et chercher quelques humains à se mettre sous la dent. Comme dans tous les films de Steven Spielberg, le réalisateur utilise la musique comme un véritable exhausteur de goût qui avertit le spectateur du danger. La bande son signée John Williams (compositeur de génie auteur de celles d'E.T., Star Wars, Indiana Jones, Jurassic Park et les trois premiers Harry Potter) sera interprétée par l’excellent Brussels Philharmonic, un spectacle à ne pas manquer. 
 

Quand ? Les 21 et 22 septembre à 20h15, le 23 septembre à 15h
Où ? A Flagey (Place Sainte-Croix - 1050 Bruxelles)

 

Tank and the Bangas

Déjà remarqué aux Transmusicales de Rennes en 2017, le génial groupe américain mêle le jazz au hip-hop et à la soul, dans un tourbillon de charisme et de bonne humeur. Originaire de la Nouvelle-Orléans, le groupe s’est formé en 2011 lors d’un open mic, autour de la chanteuse Tarriona “Tank” Ball, il a déjà à son actif un album studio, un live et trois singles. Tank and the Bangas a gagné le NPR Tiny Desk Contest en 2017, une compétition renommée organisée par NPR Music. Un groupe lumineux qui fait la synthèse du meilleur des musiques afro-américaines à rencontrer au Botanique en octobre prochain. 

 

Quand ? Le 6 octobre à 20h
Où ? Au Botanique (Rue Royale 236 - 1210 Bruxelles)

 

Phoenician Drive

Jeune formation psychédélique belge créée en 2015, Phoenician Drive est un savant mélange de sonorités nord-africaines, orientales, balkaniques, le tout sur fond de jazz. Les sept musiciens bruxellois proposent une musique sur les traces du rock psychédélique turc, du krautrock, et navigue, au fil des courants sur des territoires oubliés, peu explorés. Le mélange détonne et étonne, retourne et crée des liens entre les frontières. Phoenician Drive fait sonner des instruments différents en fonction des concerts, crée des variations pour une musique unique. 

 

Quand ? Le 11 octobre à 20h
Où ? Au Beursschouwburg (Rue Auguste Orts 20-28 - 1000 Bruxelles)

 

Lefto presents Jazz Cats feat. Glass Museum, Commander Spoon, Collective Conscience

Le célèbre DJ bruxellois qui collabore avec les plus grands labels de musique, résident du Festival de Dour depuis plus de 15 années, est un homme qui a du flair. Il suit et lance les tendances et son nom est devenu un gage de qualité. Alors que la nouvelle vague du jazz belge pointe son nez, Lefto sort une compilation dédiée à cette jeunesse ultra-talentueuse. “Jazz Cats” sera disponible le 5 octobre prochain. Pour lancer la compilation et leur donner un coup de pouce dans leur ascension, un concert exceptionnel est prévu à l’AB, où Lefto fera venir Glass Museum, Commander Spoon et Collective Conscience, trois représentants qui explorent le jazz côté electro, electronica et hip-hop. 

 

Quand ? Le 19 octobre à 20h
Où ? A l’Ancienne Belgique (Boulevard Anspach 110 - 1000 Bruxelles)

Myth Syzer

Le jeune producteur français s’est longtemps concentré sur la musique instrumentale avant de collaborer avec des rappeurs et percer au grand jour. Il fait partie du collectif multidisciplinaire “Bon Gamin” avec Loveni et Ichon, avec qui il travaille régulièrement. En juillet 2017, le producteur dévoile Le Code, le premier titre de son album à suivre l’année d’après. Ichon, Bonnie Banane et Muddy Monk apparaissent dans le morceau à la fois décalé, drôle à l’esthétique très reconnaissable. Dans son album Bisous, sorti cette année chez Animal63, Myth Syzer continue sur sa lancée hip-hop romantique et couleurs pastel. Il y multiplie les collaborations, notamment du côté belge avec Roméo Elvis et Hamza, Doc Gynéco, Clémence Quelennec (La Femme) et quelques autres viennent aussi agrémenter ses tracks. Myth Syzer viendra inonder le Botanique de Bisous en octobre prochain avec on l’espère quelques invités de marque.

 

Quand ? Le 30 octobre 2018 à 20h
Où ? Au Botanique (Rue Royale 236 - 1210 Bruxelles)