Le trio de hip-hop Young Fathers remporte le Prix Mercury à la surprise générale

"Dead" des Young Fathers
"Dead" des Young Fathers - © ©All Rights Reserved

Young Fathers, trio de hip-hop underground écossais d'origine libérienne et nigériane, a remporté mercredi le prestigieux Prix Mercury, battant des artistes britanniques bien plus populaires.

Le premier album studio des Young Fathers, "Dead", s'impose devant des artistes comme Damon Albarn, le chanteur du groupe Blur, Kate Tempest, une ancienne poétesse devenue rappeuse, et FKA twigs, artiste de trip-hop influencée par le R'n'B.

Young Fathers s'octroie ainsi les 20.000 livres (24.900 euros) d'une récompense décernée chaque année au meilleur album britannique ou irlandais. "Dead" s'est vendu à peine à 2.400 exemplaires.

"Young Fathers est une proposition unique dans la musique urbaine britannique, débordant d'idées. C'est fort, inattendu et émouvant", a déclaré Simon Frith, président du jury.

Basé à Edimbourg, le trio est composé d'Alloysious Massaquoi, né au Libéria, de Kayus Bankole, dont les parents sont nigérians et qui a grandi aux Etats-Unis, et de Graham "G" Hastings.

Il est difficile de mettre une étiquette sur leur musique, rap lyrique aux arrangements de basse atypiques et aux influences africaines occasionnelles.

Dans une interview donnée avant la cérémonie, Hastings a affirmé que le groupe considérerait comme un échec artistique la possibilité de définir aisément sa musique.

"La plupart des groupes existent parce qu'ils pensent qu'ils peuvent faire de l'argent et s'amuser. Donc ils tentent de se caser quelque part mais ce n'est pas ce qui nous stimule", a expliqué Hastings au magazine musical en ligne Drowned in Sound.

Le Prix Mercury, décerné en hommage au leader de Queen Freddy Mercury, a par le passé eu pour lauréats des groupes comme Pulp, Primal scream, Franz Ferdinand et M People.

 

AFP Relax News

Et aussi