Le streaming musical payant a dépassé les ventes de CD en 2017

Au sud du pays, deux des dix albums les plus vendus proviennent d'artistes belges. Loïc Nottet figure ainsi en tête du classement, devant Indochine, Calogero et Ed Sheeran.
Au sud du pays, deux des dix albums les plus vendus proviennent d'artistes belges. Loïc Nottet figure ainsi en tête du classement, devant Indochine, Calogero et Ed Sheeran. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le streaming musical payant, via Apple Music, Deezer et Spotify, est devenu le format de musique le plus populaire en Belgique en 2017, dépassant les ventes de CD, a fait savoir mardi la fédération professionnelle des entreprises actives dans la production et la distribution de musique (Bea Music). En croissance de 38,6 pc, le streaming payant représente ainsi 41 pc de toutes les ventes, contre 37 pc pour les CD, 13 pc pour les téléchargements, 8 pc pour les vinyles et 2 pc les DVD.

De manière plus générale, le chiffre d'affaires, toutes ventes de musique confondues, a atteint 73,20 millions d'euros en 2017, un montant en légère baisse par rapport à 2016 (74,56 millions, -1,8 pc), année qui avait par contre connu une hausse de 4,6 pc.

A lui seul, le streaming représente un chiffre d'affaires de 29,78 millions. Avec les téléchargements, qui génèrent plus de 9 millions, le secteur digital représente donc plus de la moitié des ventes, soit plus de 39 millions d'euros. Laissant 31,19 millions (47 pc) pour les ventes de CD, vinyles et DVD, alors qu'elles représentaient encore 56% du marché en 2016 et 63% en 2015. Le vinyle est le seul support physique en croissance avec un chiffre d'affaires doublé en 2 ans à 6 millions d'euros.

Contrairement aux ventes via téléchargement qui sont en recul de 20,5 pc par rapport à 2016, le streaming continue sa progression et a encore un très gros potentiel de croissance. "Le pic du streaming musical payant n'a certainement pas encore été atteint en Belgique", estime Pieter Swaelens, de Bea Music. "La comparaison avec nos pays voisins montre qu'en Belgique, nous connaissons une progression légèrement plus lente. Grâce aux soutiens solides des maisons de disques et des fournisseurs de streaming, les passionnés de musique deviennent de plus en plus conscients de l'existence de celui-ci. Nous prévoyons une nouvelle croissance de ce service, notamment grâce à la force des artistes locaux."

Concernant les albums, les oeuvres internationales comptent pour 86 pc des ventes en Wallonie, contre 7 pc pour les albums belges et 7 pc pour les francophones. En Flandre, la tendance est plutôt à 57 pc d'international pour 20 pc d'oeuvres belges et 23 pc d'albums flamands.

Au sud du pays, deux des dix albums les plus vendus proviennent d'artistes belges. Loïc Nottet figure ainsi en tête du classement, devant Indochine, Calogero et Ed Sheeran. Damso termine lui dixième. Au nord du pays, le sommet est dominé par Ed Sheeran, loin devant des artistes comme Clouseau ou Oscar and The Wolf.