Le prix Rapsat-Lelièvre 2015 attribué à la Québécoise Salomé Leclerc

Salomé Leclerc
2 images
Salomé Leclerc - © ALAIN JOCARD - BELGAIMAGE

La lauréate du prix Rapsat-Lelièvre 2015 est la Québécoise Salomé Leclerc, distinguée "pour la richesse et la grande qualité" de "27 fois l'aurore'", son deuxième album au caractère électro-folk, a annoncé lundi Wallonie-Bruxelles International dans un communiqué. L'auteure-compositrice-interprète recevra officiellement son prix durant l'été lors des Francofolies de Spa, où elle se produira le 19 juillet.

Le prix Rapsat-Lelièvre 2015 vise à "stimuler la production et la diffusion de disques francophones tout en favorisant les échanges entre le Québec et Wallonie-Bruxelles". Cette distinction, qui porte le nom des grands artistes que furent dans leur pays respectif Pierre Rapsat et Sylvain Lelièvre, est remis chaque année, en alternance, à un artiste de la Fédération Wallonie-Bruxelles durant le "Coup de coeur francophone" à Montréal et à un artiste québécois dans le cadre des "Francofolies de Spa". Cette année, un jury international a décidé de distinguer Salomé Leclerc, qui succède ainsi au chanteur Saule. La Québécoise se voit attribuer une bourse de 3.800 euros. Une aide financière de 7.500 euros a par ailleurs été accordée au producteur du disque pour assurer la diffusion de l'album sur le marché belge francophone. Le jury a particulièrement souligné le charisme et les qualités de mélodiste de l'artiste. "Les textes écrits avec finesse, les ambiances électroniques et les envolées instrumentales des onze titres de '27 fois l'aurore' transportent le public dans un univers très imagé", explique Wallonie-Bruxelles International. Le prix Rapsat-Lelièvre résulte d'une collaboration entre le gouvernement du Québec et celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles.


Belga