Le président russe, amateur de rock, rencontre le leader de U2, Bono

4 images
- © rtbf

Le président russe Dmitri Medvedev a rencontré mardi le chanteur Bono, leader du groupe rock irlandais U2, venu se produire pour la première fois à Moscou, selon des images de la télévision russe.

En chemise bleue décontractée et ouverte au col, le président russe, qui avait déjà révélé son goût pour les classiques de la musique rock comme Pink Floyd ou Deep Purple, a pris le thé avec le chanteur dans sa résidence à Sotchi, sur les bords de la mer Noire.

Engagé depuis 2006 dans une campagne de lutte contre le sida, la tuberculose et la malaria, Bono a évoqué avec Dmitri Medvedev les moyens pour prévenir le sida ou la polio. Les deux hommes ont également eu des conversations plus légères, notamment sur la nourriture anglo-saxonne.

"Je sais que vous avez rencontré le président Obama. Est-ce vrai que vous avez aimé les hot-dogs? ", a demandé Bono.  "Je suis obligé de donner une réponse diplomatique: les hot-dogs, c'est de la bonne nourriture, mais je me permets rarement d'(en) manger", a rétorqué le président. En juin, les présidents russe et américain avaient dégusté des hamburgers ensemble devant les caméras à Washington. 

Bono est arrivé dimanche à Moscou dans le cadre de la tournée mondiale de U2, qui y donnera un concert mercredi au stade Loujniki.  Selon le quotidien Kommersant, Bono avait bondi de son siège lorsque des journalistes lui avaient révélé que le groupe préféré du président russe était Deep Purple. "Oh non, on annule la rencontre", avait-il plaisanté.

Belga