Le Philharmonique de New York lève des fonds pour assurer son avenir

L'Orchestre philharmonique de New York a levé 50 millions de dollars par le biais d'un nouveau fonds dont le lancement doit correspondre à "une nouvelle ère de stabilité fiscale".
L'Orchestre philharmonique de New York a levé 50 millions de dollars par le biais d'un nouveau fonds dont le lancement doit correspondre à "une nouvelle ère de stabilité fiscale". - © ANGELA WEISS / AFP

L'Orchestre philharmonique de New York a levé 50 millions de dollars par le biais d'un nouveau fonds, dont le lancement doit correspondre à "une nouvelle ère de stabilité fiscale" et faciliter l'arrivé d'un nouveau directeur musical en 2018.

Cette levée de fonds intervient trois mois après la prise de fonction de la nouvelle présidente Deborah Borda (67 ans), dont la mission est de stabiliser un ensemble qui avait connu plusieurs départs ces derniers mois et manquait de souffle financièrement.

Le fonds "va poser les bases d'un grand lancement de la direction de M. (Jaap) van Zweden et assurer l'avenir du philharmonique", affirme l'orchestre dans un communiqué publié mardi.

Le Néerlandais Jaap van Zweden (57 ans), connu pour sa maîtrise du répertoire classique et aujourd'hui à la tête de l'Orchestre symphonique de Dallas, remplacera au début de la saison 2018-19 Alan Gilbert, qui dirigeait l'Orchestre philharmonique de New York depuis 2009.

"Ces dons vont avoir un impact puissant et immédiat sur le Philharmonique, notamment (en permettant) des budgets équilibrés lors des prochaines saisons", a commenté Deborah Borda, citée dans le communiqué.

Depuis son arrivée, Mme Borda a écarté le projet de rénovation du David Geffen Hall, sa salle habituelle, dont le budget avait été estimé à 500 millions de dollars.

Cette sexagénaire a déjà dirigé l'Orchestre philharmonique de New York durant les années 90, avant de rejoindre Los Angeles, où elle a transformé le Philharmonique de Los Angeles, en 17 années à sa tête.