Le mystérieux Aphex Twin en live au Field Day

Le mystérieux Aphex Twin en live au Field Day
Le mystérieux Aphex Twin en live au Field Day - © Screenshot @London Field Day

La légende britannique de l'electro, Aphex Twin a donné un live de deux heures dans le cadre du London's Field Day. Retransmise en live, la performance est revivable en vidéo.

 

Si les attentats londoniens rendent le 3 juin funeste et tragique, hasard du calendrier, c'était aussi le festival London's Field Day. L’événement musical porte une programmation moderne, qualitative et réservait même un cadeau de taille à son public pour l'édition 2017. Aphex Twin, le producteur de musique électronique à la présence aussi sporadique qu'une étoile filante, considéré comme un ponte de la production electro, acid house, drums était la tête d'affiche. Le britannique a donné un live de deux heures sur la nouvelle scène du Barn, un set composé de musique expérimentale underground et pointue, le tout était livestreamé sur NTS Radio. Pour couronner le tout, le producteur a fait de ce live un EP en édition limitée nommé London 03.06.17 (déjà ultra sold-out évidemment).  Pour ceux qui le connaissent, Aphex Twin ne se contente jamais de ne faire que de la musique et un véritable spectacle accompagnait son set avec des visuels complètement fous et des lasers qui nous transportent dans la matrice, signés par son collaborateur Weirdcore.

 

Le concept et la conception

Richard D. James, de son nom de ville, traîne sa bosse musicale depuis un peu plus de 25 ans, s'imposant très tôt comme un surdoué dans son pays. En 1992, il acquiert un rayonnement international et sera une influence dans le milieu de la musique électronique. Dans le même temps, l'homme essaye de garder un certain mystère en signant des albums sous différents pseudonymes. Aphex Twin, son principal alias est l'alliance de "Aphex", en référence à une marque de matériel audio pro et "Twin" qui veut dire jumeau, en référence à son jumeau mort-né. L'univers sombre et glauque de James se retrouve aussi dans ses productions, on pense particulièrement à Come to Daddy, un titre très angoissant et brutale. Richard a une vision particulière de la musique, c'est d'ailleurs ce qui fait son succès. Il est un génie technique et il se distingue aussi de ses confrères puisqu'il rejette le classicisme de la production. Depuis ses débuts, il ne fait rien comme les autres, n'a pas de label attitré, sort ses morceaux en ligne, n'a pas toujours le même nom...

 

Retrouvez la performance qui vaut le détour sur le site de NTS Radio ou ci-dessous.