Le Manou publie un second EP engagé et dansant intitulé : "La femme"

Vendredi 5 mars, Le Manou sortait son deuxième EP intitulé "La Femme". A quelques jours de la journée internationale des droits des femmes (aujourd’hui le 8 mars), ce n’est pas anodin. En chansons, la jeune femme dénonce la pression sociale qui pèse sur les épaules des femmes et les injonctions faites au corps féminin.

En 2017, le Manou sortait un EP "L’homme". En 2021, la voici de retour avec un second EP intitulé "La femme". Cet album se veut féministe malgré lui, explique la chanteuse : "C’est venu assez naturellement l’écriture de ces chansons, ce n’était pas spécialement une volonté. Je pense que c’est normal quand on se développe en tant que femme d’intégrer ces réflexions. Pendant mes études j’étais beaucoup entourée d’hommes, j’ai eu envie de dénoncer la pression qu’ils pouvaient me faire ressentir."

Sur le titre "Perfection" Le Manou chante "Il est de ton devoir de t’aimer, car ça t’est destiné. Ne compte sur personne pour t’aimer, car ça t’est destiné". Le message est clair, il faut arrêter de se comparer aux autres et s’aimer soi, tel que l’on est. "J'ai trois soeurs et en grandissant on avait tendance à se comparer entre nous et aux autres filles. Il faut arrêter de faire ça et commencer par s'aimer soi!" Le clip qui accompagne ce titre est représentatif du message que la chanteuse souhaite faire passer. Elle y met en valeur des femmes et des corps féminins dans toutes leurs diversités. Un clip réalisé par deux femmes, une équipe 100% girl power nous confie la chanteuse : "Je suis très fière du résultat et toutes les femmes dans ce clip sont magnifiques, c’était important de mettre ces femmes en valeur."

En plus d’être chanteuse, Le Manou est productrice. Elle est diplômée du conservatoire de Gand en production musicale et a lancé son studio d’enregistrement en juillet dernier : "Durbuy Music". Le milieu de la production musicale est encore majoritairement dominé par les hommes dénonçait la chanteuse Pomme il y a quelques semaines. Le Manou confirme "C’était flagrant, lors de mes études, sur 40 élèves on comptait seulement 3 ou 4 filles. Ce n’est pas que c’est plus dur pour les filles, c’est juste qu’on ose moins. Moi aussi j’ai longtemps été cantonnée au rôle de 'petite chanteuse naïve qui fait de la pop' et j’en avais marre de cette étiquette qu’on me collait. C’est la raison pour laquelle je me suis lancée dans la production, j’ai voulu prouver que moi aussi j’étais capable de plus. Aujourd’hui je me sens plus crédible." Le Manou produit notamment des chanteuses comme Alice Spa. "Il y a une aura bienveillante entre femmes artistes qui fonctionne bien" ajoute Le Manou, fière de son parcours.

Découvrez ici la reprise de "Balance ton quoi" d’Angèle par Le Manou, à l’occasion de la Belgian Music Week pour Tipik.