Le Festival Francofaune expose la biodiversité musicale du 6 au 16 octobre

Salomé Leclerc
2 images
Salomé Leclerc - © rtbf

10 jours de découvertes francophones dans 12 lieux bruxellois, voilà le menu alléchant d’un festival qui se clôturera par le double concert de nos chouchous québécois Salomé Leclerc et Louis-Jean Cormier au Botanique le 16 octobre. A découvrir! A l’heure où bon nombre de festivals rivalisent de gigantisme tout en proposant des affiches trop souvent siamoises, le retour du Francofaune pour sa troisième édition apporte un doux vent de fraicheur."Espèce musicale en voie d’apparition", promet son joli slogan. Et le pari est tenu! "Nous investissons 12 lieux culturels bruxellois, des petits cafés-théâtres historiques, jusqu’au Botanique, qui nous accueille pour la première fois en clôture", nous explique Florent Leduc, cheville ouvrière de l’événement. "On veut montrer que la chanson francophone est à la fois diversifiée et moderne, loin d’une image de gratteur de guitares en pull-over colorés. Il y a, dans ses 35 concerts, du rock, du folk, du rap et… de l’imprévisible puisque nous ouvrons avec les 'secrètes sessions',  qui proposent à des musiciens de tous horizons de se réunir pendant trois jours pour composer en ayant deux heures maximum pour chaque morceaux. Ils sont ensuite joués le 6 octobre au VK. Une soirée forcément unique!"

Ode à la curiosité

Présenter un large panel de la création francophone pour 35 euros le pass ou des billets par concert très accessibles. Mettre en avant des artistes de chez nous: carte blanche à DAAN, Nicolas Michaux, Olivier Juprelle ou le rappeur Romeo Elvis, entre autres. Et suivi de jeunes pousses prometteuses à travers le "Parcours Francofaune", qui accompagne désormais trois projets par an, de l’écriture à la scène. Mathilde Fernandez, Matthias Bressant et Fou Détective auront ainsi les honneurs du festival cette année. D’autres suivront...

Cette édition 2016 accueille aussi la Française Françoiz Breut qui, en plus de son concert du 12 octobre à l’Atelier 210 expose ses "boîtes-livres" au Point Culture.

Le meilleur du Québec

Enfin, notons un focus très alléchant sur le Québec. On ne peut que vous conseiller, à cet égard, le spectacle "Le Monde perdu" de Daran, qui a désormais épousé la destiné de la Belle Province et nous revient avec une performance mélangeant musique, dessin et vidéo en temps réel. Cette curiosité est à découvrir ces vendredi 7 au Reflektor à Liège et samedi 8 au Théâtre 140.

Et puis, gardant ce que qui pour nous est sans conteste le meilleur pour la fin, la soirée de clôture investira la Rotonde du Botanique avec Salomé Leclerc et Louis-Jean Cormier, bref ce que le rock québécois fait de mieux! Ces deux formidables artistes trustent en effet la tête de nos classements francophones depuis 2013 avec leurs albums respectifs. Une voix, une écriture, une énergie, un talent qui les ont élevés au rang de stars à Montréal mais qui ont tellement de mal à se faire entendre ici. Florent Leduc ne masque pourtant pas son enthousiasme: "Louis-Jean Cormier est un des artistes les plus inspirant du Québec depuis la fin de son groupe Karkwa. Et Salomé Leclerc, cela fait des années qu’on lui court après. Quel plaisir de les accueillir ensemble!".

Voilà de quoi débuter l’automne de la plus belle des manières...!

 

François Colinet

 

Pass 10 jours : 35€ pour 35 concerts. Billets par soirée également disponibles

www.francofaune.be