La première édition des Francofolies de Kinshasa aura finalement lieu du 7 au 13 septembre

Lokua Kanza
Lokua Kanza - © JUNIOR D.KANNAH - BELGAIMAGE

La première édition des Francofolies de Kinshasa (République démocratique du Congo) aura finalement lieu du 7 au 13 septembre prochains, ont indiqué lundi les organisateurs des Francos de Spa. Reporté à plusieurs reprises, en raison de l'épidémie Ebola notamment, l'événement se tiendra pour la première fois sur le continent africain, après s'être établi depuis plusieurs années à La Rochelle (France), à Montréal (Canada), et à Spa.

"Portées par des valeurs résolument progressistes et universalistes, les Francofolies de Kinshasa ont l'ambition de créer de nouveaux ponts culturels, économiques et touristiques entre la République démocratique du Congo et le reste du monde, tout en permettant le développement local de projets liés à l'expression musicale et artistique et la formation technique", expliquent les organisateurs dans un communiqué.

Initialement annoncée en mai 2013, l'édition kinoise a ensuite été fixée aux dates du 8 au 14 septembre 2014 mais reportée à février 2015 en raison de l'épidémie Ebola, qui s'est déclarée trois semaines avant la tenue du festival. Plusieurs artistes avaient d'ailleurs annulé leur concert à cause de la présence du virus dans le secteur de Djera, à 1.200 kilomètres de Kinshasa. Mais en début d'année, les organisateurs ont à nouveau annoncé qu'ils postposaient les Francos de Kinshasa, choisissant "de ne prendre aucun risque" bien que le pays ne soit plus touché par l'épidémie depuis novembre 2014.

Sur les scènes de dix sites différents, une soixantaine d'artistes, principalement africains, devaient être présents en septembre dernier, parmi lesquels Youssoupha, Lexxus Legal, Lokua Kanza, Johnny Clegg, Jean Goubald, Epolo ou encore Passi. Du côté belge, Saule, Suarez et Noa Moon avaient confirmé qu'ils feraient le déplacement.


Belga