La Guinée est en deuil, le "Griot électrique" Mory Kanté nous a quittés

Il avait marqué le monde avec son tube planétaire "Yéké yéké" dans les années 1980. Le chanteur et musicien guinéen est décédé ce vendredi 22 mai à l’âge de 70 ans.

Surnommé le "Griot électrique", Mory Kanté a popularisé la musique africaine et guinéenne en particulier. Mory Kanté est né en 1950 dans une famille de griots, sortes de poètes, chanteurs, historiens et journalistes à la foisC’est son fils Balla Kanté qui a annoncé le décès de son papa dans un hôpital de Conakry :

Il souffrait de maladies chroniques et voyageait souvent en France pour des soins, mais avec le coronavirus ce n'était plus possible

En 2013, à l'occasion de la sortie de son album "La Guinéenne" et bien loin de son succès de 1987, Didier Melon recevait Mory Kanté dans son émission "Le Monde Est Un Village" sur La Première. Une rencontre de 45 minutes en tête à tête avec ce grand Monsieur de la musique africaine.

En 2007, dans son style bien à lui, Gilles Verlant tirait le portrait de Mory Kanté dans sa séquence "Génération 80" sur Classic 21.