La chanteuse québécoise Safia Nolin se met à nu dans un clip pour dénoncer la grossophobie

Dans son clip "Lesbian Break-up Song" tirée de l’album "Dans le noir", la chanteuse folk québécoise Safia Nolin se met totalement à nu pour se réconcilier avec son corps.

La lumière d’abord timide devient de plus en plus franche, mais reste douce, sur le corps d’une dizaine de personnes nues, la chanteuse Safia Nolin est entourée de femmes et de personnes non-binaires dénudées. Ce clip, c’est une renaissance pour l’artiste, qui confie n’avoir jamais vraiment été à l’aise dans son corps ou avec sa nudité.

J’étais gênée, et c’était impossible pour moi de même envisager de me mettre toute nue devant des gens.

Et pourtant, elle a décidé de franchir le pas et d’afficher son corps, et celui d’autres femmes, aux yeux de tous. Dans un message posté sur sa page Facebook, l’artiste québécoise explique sa démarche : "Eh oui, je suis toute nue dans mon clip. On voit mes seins, mes fesses, mon pubis, mon poil. On voit les seins, les fesses, le pubis et le poil d’autres 'fxmmes' (c’est ainsi que Safia Nolin tient à désigner des femmes dites 'différentes', ndlr). On voit des corps humains. Ce ne sont pas des corps qui sont là pour être jugés, ou pour être désirables. Ce sont des corps qui sont là pour exister, c’est tout".

La chanteuse Safia Nolin demande aux gens de regarder le vidéoclip avec un œil humain et non critique. "Ne laissez pas vos mécanismes gagner ; regardez mon/nos corps et essayez de les imaginer d’une façon neutre, avec comme fonction d’exister. Respirer, manger, pleurer, pisser, mettre au monde (OU PAS), allaiter (OU PAS), sourire, rire, aimer. Trouvez la beauté là-dedans parce qu’il y en a une chiée, je vous le jure".

Ce clip, c’est un projet 100% féminin : sur le tournage il n’y avait que des réalisatrices, des figurantes et des techniciennes. Le clip "Lesbian Break Up Song" a été réalisé par deux réalisatrices du studio "Bien à vous studio", Patricia Lanoie et Jeanne Joly. "On a vraiment commencé ça de manière revendicatrice, parce qu’on était épuisées que tous les clips au Québec et ailleurs soient réalisés par des hommes. Au bout du compte, on est devenues tout à fait investies et passionnées par ce métier-là" expliquent les réalisatrices à TV5 Monde. Safia Nolin a également collaboré avec The WoomanHood Project, un duo de photographes, Sara Hini et Cassandra Cacheiro, qui explore les divers aspects de la féminité.

On vous laisse à présent apprécier la douceur et la beauté de cette ode au corps des femmes.