L'Orchestre Philharmonique Royal de Liège se réjouit de retrouver enfin son public

Les salles de spectacles pourront donc rouvrir dès ce lundi 8 juin, mais, dans un premier temps, sans public. Pour cela, il faudra attendre le 1er juillet avec une jauge de 200 personnes maximum.

Daniel Weissmann, le directeur de l’Orchestre philharmonique de Liège, fait contre mauvaise fortune bon cœur. Et il pense surtout à ses musiciens : "On n’a pas encore physiquement repris par exemple les répétitions, chose qu’on va pouvoir faire, avec évidemment des règles normales de distanciation qui limitent la taille de l’orchestre sur la scène. Et puis, au début du mois de juillet, ce qu’on espère, c’est faire une proposition publique, un petit peu insolite, peut-être un petit peu originale en tout cas, une surprise, mais qui permette de retrouver le chemin du partage entre le public et la musique".

Tout est mieux que ce grand silence

"La salle philharmonique, c’est 1150 places, donc quand on est à 200 personnes, on a une marge assez énorme" explique Daniel Weissmann. "Évidemment, on sait bien que mettre 200 personnes dans cette salle, dans des conditions d’éloignement, c’est un peu particulier, mais c’est mieux que rien. Tout est mieux que ce grand silence qui s’est installé, avec la distanciation et des règles qu’on a tous évidemment prévues. On est devenus de vrais directeurs d’hôpitaux !".

lire aussi : La saison 2020-2021 sera marquée par les soixante ans de l'OPRL

Le message adressé au public des (futurs) abonnés