L'Orchestre Philharmonique Royal de Liège met les femmes en lumière

"Il est légitime de mettre en lumière ce que les femmes ont apporté à la musique", note Daniel Weissmann, directeur général de l'OPRL.

De manière visible ou plus suggérée, les femmes seront mises à l'honneur dans le programme 2015-2016. Du 29 au 31 janvier 2016, un festival baptisé "Portraits de femmes" célèbrera la femme "dans toute sa diversité" à travers plusieurs genres musicaux (flamenco, jazz, music-hall, etc.). On pourra notamment y entendre l'oratorio "Jeanne d'Arc au bucher" d'Arthur Honegger, avec une centaine de choristes et des comédiens.

L'OPRL jouera par exemple la 6e symphonie de Mahler, dans laquelle on découvre le "thème Alma" en hommage à l'épouse du compositeur. Avant le concert, le texte "La voix secrète d'Alma Mahler" sera présenté au public.

Pour Daniel Weissmann, les "soirées de l'orchestre" sont le coeur de la saison. Ces soirées rassemblent les concerts symphoniques des jeudi et vendredi et se déclinent en trois séries de cinq concerts ("Prestige", "Grands interprètes" et "Grands classiques"), sous la direction musicale de Christian Arming.

L'OPRL programme aussi, dans sa Salle philharmonique, de nombreux concerts sans orchestres (récitals de piano, musiques anciennes, musiques du monde, etc.).

Parallèlement à la programmation, l'OPRL souhaite affirmer son rôle citoyen. Cela se traduit notamment par un partenariat avec ReMuA (réseau de musiciens-intervenants en ateliers) pour créer "El Sistema Liège": les musiciens de l'orchestre se rendront dans plusieurs écoles pour former des orchestres de quartier.

Le tarif "au ticket" a été revu à la baisse afin d'élargir l'accès aux spectacles. En tout, l'OPRL donnera 31 concerts à la Salle philharmonique de Liège, 10 à Bruxelles et sept ailleurs en Belgique et à Lille.


Belga