L'album hommage à Johnny Hallyday numéro un des ventes

Le disque hommage à Johnny Hallyday paru vendredi dernier, "on a tous quelque chose de Johnny", a connu un remarquable démarrage en se classant directement à la première place du classement des ventes, au moment où l'état de santé de la star suscite des inquiétudes. 

L'album de reprises des tubes de Johnny a réalisé un des meilleurs démarrages de l'année, frôlant le disque d'or (50.000 exemplaires) dès sa première semaine de commercialisation, avec près de 43.400 exemplaires écoulés, dont plus de 41.300 albums physiques, selon le site purecharts. Avec quelque 2.000 téléchargements, il est même deuxième du classement digital.

Sur son compte Twitter, Johnny Hallyday en a profité vendredi pour envoyer un message: "Quel plaisir de partager avec vous cette version des +Coups+ par FFF", assorti d'une vidéo de l'enregistrement de la chanson.

"Johnny est absolument ravi du résultat", a souligné sur RTL, Sébastien Farran, le manager de la star de 74 ans. "Il a tweeté à tous les artistes pour les remercier et leur dire qu'il était ravi du projet. Il est juste très, très content et cela lui fait beaucoup plaisir. Ça lui fait du bien".

Bien présent chez les disquaires, "l'Idole des jeunes" le sera aussi bientôt en librairie, avec la sortie la semaine prochaine de "Johnny le guerrier", du journaliste Gilles Lhote. Proche de la star, il raconte dans son livre où le chanteur a trouvé l'énergie de combattre le cancer, en faisant tout pour revenir sur scène avec les Vieilles Canailles Jacques Dutronc et Eddy Mitchell l'été dernier et en préparant un nouvel album studio, attendu pour 2018.

On y apprend que lorsque Johnny Hallyday a annoncé en mars être atteint d'un cancer des poumons, celui-ci était déjà "métastasé", selon son auteur. Et que Johnny a essayé de "nouveaux protocoles de chimiothérapie", avant "un passage à l'immunothérapie, moins agressive".

Gilles Lhote écrit par ailleurs qu'après la tournée des Vieilles Canailles, les examens faits à l'hôpital américain de Neuilly ont été jugés "très encourageants", ce qui a permis à Johnny de partir se reposer chez lui à Saint-Barthélémy, où il annonça sur Twitter, à la surprise générale, une future "tournée rock et blues".

Johnny Hallyday a pourtant inquiété tous ses fans la semaine passée, après avoir été hospitalisé six jours à Paris pour "détresse respiratoire".

Rentré samedi dernier à son domicile de Marnes-la-Coquette, en région parisienne, il est depuis réapparu sur Twitter et Instagram, avec deux photos postées. De sa fille Jade et de lui même posant avec sa chienne, sans toutefois donner des nouvelles de sa santé.


AFP