Jeanfrançois Prins à Berlin, hiver 1999

Ce reportage a été réalisé en 1999. Guitariste de jazz, le bruxellois Jeanfrançois Prins est à l'aube d'une carrière internationale des plus prometteuses. Nous le retrouvons en hiver à Berlin, où il enseigne son art depuis 1995. 

Né en 1967 dans une famille très musicale, Jeanfrançois Prins commence à jouer de la guitare à 17 ans, d'abord en autodidacte, puis après l'obtention d'un diplôme d'ingénieur du son à l'INSAS, il suit les cours du Département Jazz du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, où il obtient un 1er Prix de performance instrumentale en 1991. Mais il commence sa carrière professionnelle dès 1988 et enregistre un premier album en 1991, "N.Y. Stories". A partir de 1992, il tourne régulièrement sur les scènes européennes ainsi qu'au Canada et aux States, et se produit notamment avec: Toots Thielemans, Lee Konitz, Mal Waldron, Quincy Jones, Steve Houben, Jacques Pelzer, Richard Rousselet, etc.

En 1994, il enregistre la bande originale composée par Michel Herr et tourne dans le film "Just Friends". C'est à New York qu'il rencontre la chanteuse Judy Niemack, qui allait devenir sa compagne et complice musicale privilégiée et que nous retrouvons en sa compagnie à Berlin. Les jeunes Allemands se montrent particulièrement friands de jazz, comme s'ils devaient compenser les séquelles laissées par l'Histoire, lorsque les nazis l'interdisaient mais aussi les anciennes autorités de l'Allemagne de l'Est (DDR). On retrouve également Jeanfrançois Prins en tant qu'éducateur. Il enseigne la guitare, l'histoire du jazz, ainsi que des cours d'ensemble et de théorie dans les deux Conservatoires de musique de Berlin.

Pour moi le jazz est la musique de la démocratie.

Ce documentaire est disponible dans son intégralité sur la plateforme Auvio  > ICI