"Jazz Station : E-Live" : Igor Gehenot, Nicolas Kummert Duo

La Jazz Station fêtera ses 15 ans fin septembre. Un anniversaire quelque peu particulier au regard de l'actualité, aussi avait-elle à cœur de proposer un aperçu, une esquisse de ce qui représente le cœur de sa programmation.

Cette mini-série de concerts (baptisée "Jazz Station : E-Live") évoque ainsi l'ADN de sa salle : une musique organique, curieuse et ouverte d'esprit. Partant du principe qu'il existe autant de définitions du jazz qu'il n'y a de jazz(wo)men, cette trentaine d'artistes choisis parmi tant d'autres ont marqué l'histoire de sa scène. A leur manière, ils représentent une vision contemporaine du jazz, que la Jazz Station défend quotidiennement. Artistes confirmés ou nouveaux venus à suivre de près, crossovers ou sentiers revisités, âmes voyageuses ou intimistes, ces femmes et hommes d'ici ou d'ailleurs embrassent à nos yeux ce qu'est la Jazz Station

Igor Gehenot & Nicolas Kummert Duo

Igor Gehenot, originaire de Liège, découvre le piano à l'âge de 6 ans et se met au jazz dès ses 13 ans. En 2009, il s'inscrit au Conservatoire de Bruxelles où il reçoit notamment les cours d'Eric Legnini. Aujourd'hui, avec trois albums à son actif, Igor compte déjà de nombreuses récompenses (Artiste jazz de l'année par Wallonie-Bruxelles-Musiques, double nomination aux Octaves de la musique dans la catégorie jazz). Il s'est produit dans de nombreux festivals prestigieux (Jazz à Vienne, Gent Jazz Festival, EuroJazz Festival (Mexico City), Gaume Jazz Festival, EUJAZZ à Santiago (Chili), London Jazz Festival, Dinant Jazz Nights, ...) De son côté, Nicolas Kummert n'est pas en reste. Saxophoniste, chanteur et compositeur, il a toujours montré un éclectisme à toute épreuve. Depuis plusieurs années, il multiplie les projets (Drifter, Yves Peeters Group, Qu4tre, Pierre van Dormael, La Diversité, etc). Il compte déjà pas moins de 30 enregistrements (en tant que leader et sideman) et s'est produit dans plus de 40 pays différents. Lors de ce concert, les deux musiciens alternent compositions et standards. 

Ce concert, filmé par l'équipe de la Jazz Station est à voir dans son entièreté > ICI