Il y a 60 ans s'enregistrait l'album "Soul Time" de Bobby Timmons

12 août 1960, Bobby Timmons (25 ans) et son Quartet rentrent dans le Plaza Sound Studio de New York. Ils y retourneront le 17 août pour finaliser l’enregistrement de l’album "Soul Time" pour le label Riverside.

On lui doit la célèbre composition "Moanin’" écrite en 1958 pour la formation de Art Blakey & The Jazz Messengers dont il faisait partie. Bobby Timmons apprend le piano dès l’âge de 6 ans et débute sa carrière à 19 ans. Accompagnant Kenny Dorham, Chet Baker, c’est ensuite avec les Jazz Messengers de Art Blakey qu'il va principalement axer sa carrière qui se terminera à 38 ans, des suites d’une cirrhose du foie. En solo, il signe donc cet album en 1960 et réunit autour de son piano un autre poulain du label Riverside, le trompettiste Blue Mitchell, le bassiste Sam Jones (bassiste de la formation de Julian Cannonball Adderley avec qui Timmons jouera aussi) et le fidèle compagnon de jazz, le batteur Art Blakey. Bobby Timmons, dont c’est le deuxième album en tant que leader, propose quatre de ses compositions : "Soul Time", "So Tired", "Stella B." (du nom de sa femme) et "One Mo’". Les autres sont celles de Ray Noble "The Touch Of Your Lips", de Andy Razaf et Paul Denniker "S’Posin’" et de on Ray et Gene De Paul "You Don’t Know What Love Is". Avec son Trio, Bobby Timmons n'a malheureusement jamais été en mesure d'obtenir le succès commercial dont jouissaient ses anciens patrons.  

Bonne écoute !