Il y a 60 ans s’enregistrait l’album "Out Of The Cool" de Gil Evans

Nous sommes le 18 novembre 1960 et Gil Evans s’apprête à enregistrer son premier album après sa période Miles Davis. L’enregistrement durera quatre jours dans le studio de Rudy Van Gelder pour le label Impulse !

"Out Of The Cool" est le premier enregistrement du grand pianiste/compositeur/arrangeur Gil Evans après trois albums successifs pour Miles Davis ("Sketches Of Spain" étant le dernier).

Pour cet album, son orchestre se compose d’une section rythmique à laquelle Evans va associer une solide section de cuivres. Gil Evans est au piano, Ron Carter à la basse, Ray Crawford à la guitare, Elvin Jones et Charlie Persip à la batterie. La section de cuivres est composée de Johnny Coles/Phil Sunkel à la trompette, Keg Johnson/Jimmy Knepper/Tony Studd au trombone, Bill Barber au tuba, Bud Johnson/Eddie Caine/Ray Beckenstein aux saxophones et Bob Tricarico à la flûte/piccolo/basson.   

Un des meilleurs albums d’orchestrations

Considéré par certains critiques comme étant un des meilleurs albums d’orchestrations depuis les premiers groupes de Duke Ellington, "Out Of The Cool" comprend cinq plages dont deux sont des compositions d’Evans. Il s’ouvre avec un bel exemple de partage entre écriture et improvisation avec la composition d’Evans "La Nevada". Vient ensuite la composition du pianiste John Benson Brooks "Where Flamingos Fly" dans laquelle Evans propose une originalité rythmique avec l’utilisation du tambourin. "Bilbao Song" de Kurt Weill et Bertolt Brecht propose un beau développement soutenu par les percussions de Charlie Persip. La marche étrange de George Russell "Stratusphunk" avec la guitare de Ray Crawford fait ensuite place à l’atmosphérique composition "Sunken Treasure".

Bonne écoute !

Le jazz à la > RTBF

Le jazz sur > AUVIO