Il y a 60 ans s'enregistrait l'album "Charles Mingus Presents Charles Mingus"

L’album s’est enregistré le 20 octobre 1960 au Nola Penthouse Studios de New York. Le contrebassiste Charles Mingus s’y trouve en petit comité, sans piano, sans guitare. Particularité, Mingus accompagne ses compositions de paroles traitant parfois du racisme et de la ségrégation.

Enregistré sur le label Candid, lui laissant plus de liberté que d’autres plus grands labels sur lesquels il avait l’habitude d’enregistrer, l’album donne l’illusion d’être enregistré en public. Pour se faire, Charles Mingus introduit chaque titre avec un petit texte non dénué d’humour ou de revendications plus politiques. Jusqu’à la fin du mois d’octobre 1960, Mingus était à Greenwich Village dans un endroit dont la pièce ne correspondait pas à la sonorité qu’il désirait pour la captation. C’est donc finalement en studio, mais en "faux live", que s’enregistra l’album "Charles Mingus Presents Charles Mingus". Le célèbre contrebassiste est accompagné d’Eric Dophy au saxophone alto et à la clarinette basse, Ted Curson à la trompette (ces deux musiciens voulant quitter Mingus avant l’enregistrement de l’album) et Dannie Richmond à la batterie. Une formation judicieusement surnommée "The Jazz Workshop".

Quatre titres signés Mingus

Le premier, "Folk Forms, N°1" a été écrit quelques années plus tôt durant la période de conception du morceau "Haitian Fight Song" en 1957. Il mélange folklore et jazz avec une belle interaction entre Eric Dolphy et Ted Curson. Le second titre,"Original Faubus Fables" fait référence au morceau "Fables Of Faubus" que Mingus écrivit en 1959 en guise de protestation directe contre le gouverneur de l'Arkansas, Orval Faubus qui, en 1957, a envoyé la Garde nationale suite à l'inscription de 9 étudiants afros-américains à la Little Rock Central High School. "What Love ?", une pièce de 15 minutes, était déjà jouée par Charles Mingus au Down Beat Club en 1945. Enfin, la dernière plage "All The Things You Could Be By Now if Sigmund Freud's Wife Was Your Mother" est encore une fois basée sur une rythmique changeante. Pour Nat Hentoff, créateur du label Candid, cet album est un opus plein d’audace dans lequel les musiciens ont su faire de leurs instruments des extensions d’eux-mêmes.

Bonne écoute !