Il y a 20 ans sortait l'album "Places" de Brad Mehldau

C’est le 5 septembre 2000 que sort ce voyage musical du pianiste Brad Mehldau. Avec son trio, il a transformé en notes et compositions son humeur intérieure ressentie dans différents lieux.

Le résultat : "Places", un album composé de 13 étapes portant le nom de villes, d’endroits qui ont déclenchés chez Brad Mehldau le besoin de transposer des émotions en musique. "Places" est considéré comme la suite de l’album "Elegiac Cycle" sorti en 1989, premier album solo du pianiste américain. Cette idée d'un thème réapparaissant à la fin, transfiguré, fait partie intégrante des cycles de chansons romantiques comme le Winterreise de Schubert et de la musique cyclique comme la Fantaisie en ut de Schumann et qui a donc inspiré Mehldau. "Places" a été composé sur une période d’un an riche en voyages. Après l’écriture de quelques morceaux, Brad s’est rendu compte d’une certaine filiation entre ses compositions. Un lien harmonique et mélodique qui plane sur l’album. La ville de Los Angeles apparaît à 3 reprises, ville dans laquelle Brad Mehldau habitait à l’époque, 3 plages comme autant de retours à la maison mais à distance. Pour le pianiste, l'idée est qu'un lieu est plus captivant dans notre mémoire qu'il ne l'a jamais été lorsque nous y étions. Mehldau se défend d’avoir accouché d’un récit de voyage : "Les chansons ne reflètent pas nécessairement quoi que ce soit de l'endroit où elles ont été écrites, et si elles le font, c'est accessoire et non central au thème du disque". Pour Brad Mehldau : 

Le thème de l'album est un peu basé sur le solipsisme

Conception selon laquelle le moi, avec ses sensations et ses sentiments, constitue la seule réalité existante dont on soit sûr. Humeurs et souvenirs se mélangent donc au gré du clavier de Brad Mehldau, présent à moitié en solo, à moitié en trio. Il est accompagné par Larry Grenadier à la basse et Jorge Rossy à la batterie.

Bonne écoute !