Il y a 130 ans naissait Cole Porter

Ses compositions et comédies musicales sont devenues pour la plupart des standards, alimentant le grand répertoire américain de la chanson. Compositeur et parolier, Cole Porter n’a rien à envier aux frères Gershwin, Irving Berlin, Richard Rodgers, Jerome Kern, Hoagy Carmichael ou Oscar Hammerstein II.

 

C’est de sa maman, Kate Cole et son papa, Sam Porter que vient son nom : Cole Porter. Il naît le 9 juin 1891. Adepte du violon et du piano dès ses 6 ans, c’est le piano que Cole décidera d’approfondir. En 1901, il compose une pièce pour piano "Song Of The Birds" dédiée à sa maman. Un mère particulièrement active et influente dans le début de la carrière de son fils. En 1909 il rejoint l’Université de Yale (il y composera 300 compositions) puis Harvard en 1913. En 1916 à Broadway, sa première œuvre publique, l’opéra-comique "See America First" est un échec. Parti à Paris en 1917, il va vivre quelques années, partagé entre sa fonction d’officier dans l’armée et une vie de playboy.  Attiré par les hommes autant que les femmes, Cole Porter fait la rencontre de Linda Lee Thomas (1883-1954), une riche divorcée du Kentucky qu’il épouse en 1919. À 36 ans, Porter est de retour à Broadway en 1928 avec la comédie musicale "Paris", son premier succès. En 1948, il fait un retour triomphal avec sa comédie musicale la plus réussie "Kiss Me, Kate" .

Les comédies musicales, les hits et le cinéma

Les autres comédies musicales de Porter incluent "Fifty Million Frenchmen", "DuBarry Was A Lady", "Anything Goes", "Silk Stockings"… Ses nombreuses chansons à succès incluent : "Night And Day", "Begin The Beguine", "I Get A Kick Out Of You" ou encore "I’ve Got You Under My Skin" immortalisée par Frank Sinatra, entre autres.

Cole Porter a également composé des musiques pour des films des années 1930 aux années 1950, dont "Born To Dance" (1936), "Rosalie" (1937) ou encore "High Society" (1956) dont la distribution était impressionnante : Frank Sinatra, Louis Armstrong, Grace Kelly, Bing Crosby…

En 1937, Cole est impliqué dans un accident d'équitation et se fracture les deux jambes. Ce fut une tragédie personnelle pour un homme qui accordait une énorme valeur à l'apparence. En 1958, les médecins n’ont d’autres choix que d’amputer la jambe droite blessée de Cole. Après l'amputation, la productivité créative de Cole, son pouvoir social et son bonheur chuteront. Il décéde le 15 octobre 1964. Conformément à ses vœux, les rapports officiels indiquent qu'il a été enterré entre sa femme Linda et son père Sam Porter. 

Une vie à découvrir dans ce magnifique documentaire "The Cole Porter Story".