Francofolies de Spa: exclusivités, curiosité, convivialité…

Loic Nottet
2 images
Loic Nottet - © Zeb Daernem

La ville d’eau se prépare à accueillir une 24ème édition du 20 au 23 juillet. Avec Michel Sardou, Renaud, Loïc Nottet, Bigflo & Oli mais aussi de nombreuses découvertes.

Comme les hirondelles du printemps et les effluves de barbecue en été, elles reviennent pour nous depuis exactement 15 ans. 15 ans de parenthèses musicales, loin des préoccupations du monde qui tourne, pour s’enthousiasmer de nouvelles découvertes et retrouver ceux qui, au fil des années, sont devenus de vrais copains de vacances.

Cette année, le festival est resserré sur quatre jour et cinq scènes, dont une totalement gratuite. "Cela devient de plus en plus compliqué d’organiser un festival de cette ampleur au cœur de la ville. Les contraintes de sécurité et leur coût nous obligent à condenser un peu l’espace et le temps", nous explique Charles Gardier, tête pensante et cheville ouvrière, avec son ami Jean Steffens, de ce rendez-vous devenu incontournable. "On essaie aussi de veiller au bien-être des riverains. La configuration du village Francofou a été entièrement repensée l’année dernière pour plus de fluidité et les retours ont été très positifs."

Niveau programmation, trois axes se dégagent: exclusivités, découvertes et mise en valeur des talents belges. "Ce sont, en effet, nos trois piliers depuis toujours. Cette année, la scène Rapsat accueillera Michel Sardou dans un vrai show moderne avec 31 musiciens. On est très heureux de l’accueillir car il se fait très rare en festival. Loïc Nottet aussi en mettra plein la vue, tandis que Renaud, en grand habitué des lieux célébrera ici son retour triomphal."

Les concerts du village Francofou seront un peu moins nombreux puisque répartis sur quatre jours. Mais il y a de très jolies découvertes à faire. On vous recommande chaudement, en vrac: le beatbox de Berywam, les textes touchants de Gauvin Sers, sorte de petit frère de Renaud dont il assurera la première partie, ou notre dernier chouchou, Tim Dup, qui commence à faire parler de lui.

Et puis il y a ces "Québecofolies", auxquelles Charles Gardier tient beaucoup: "Il y a une relation très forte entre notre festival et la scène musicale du Québec. Cette année, c’est l’inclassable Klô Pelgag qui a remporté le prix Rapsat-Lelièvre, qui couronne alternativement des artistes belges et québécois. Et puis, avec Peter Peter et Alexandre Desilet, nous accueillons, je pense, deux artistes exceptionnels que je me réjouis de faire découvrir au public spadois".

Côté belge, notre cœur bat fort pour Baloji, Mustii, Konoba, Ballimurphy, Cédric Gervy, Old Jazzy Beat Mastazz et encore un peu plus fort pour les demoiselles de Faon Faon, qui participeront au concours Franc’Off, présidé par Hugo.

Les têtes d’affiche au village s’appellent BigFlo et Oli, Kid Noize, Cali, Patricia Kaas parmi beaucoup d’autres. La scène dédiée à l’électro disparait (pour des raisons d’interférences sonores entre les différentes scènes) mais ce style musical aura quand même fière allure avec par exemple The Avener ou Alex Germys.

Une édition bien dense donc, qui rendra également un vibrant hommage à Pierre Rapsat, pionnier du festival, à l’occasion des 15 ans de sa disparition. Plus que trois fois dormir…

 

François Colinet

 

Les Francofolies de Spa du jeudi 20 au dimanche 23 juillet

 

Programme des Francofolies 2017

Découvrez l'ensemble de la programmation des Francofolies de Spa résumée dans une vidéo ! Merci à Infinity Studio pour le montage ! :) Tickets : http://bit.ly/2jQ7tQp

Publié par Francofolies de Spa sur mercredi 26 avril 2017