Focus sur Lous and The Yakuza

Focus sur Lous and The Yakuza
Focus sur Lous and The Yakuza - © Tous droits réservés

La jeune artiste belge qui fait sensation à l’internationale sortira son album en 2020 et se produira en concert au Botanique.

 

Elle est née au Congo, puis a vécu à Bruxelles, au Rwanda puis à Namur. Marie-Pierra, plus connue sous le nom de scène “Lous and The Yakuza” n’a que 23 ans et a déjà beaucoup vécu. Elle s’essaye très tôt à la musique, vers tous les styles, tout ce qui lui plaît avant de trouver sa voie dans la pop / chanson française qu’elle maîtrise désormais brillamment. C’est après avoir sorti 7 EP et beaucoup de scènes underground que la jeune autrice-compositrice se fait remarquer, d’abord par la Chillzone, le programme de Radio Panik puis par Columbia, la maison de disques à qui elle avait déjà écrit quelques années auparavant.

 

Lous and The Yakuza est proche de la scène belge pop et hip-hop actuelle, elle a collaboré avec Damso. Cependant, elle se revendique comme une femme noire qui a réussi toute seule. Dans une interview à Konbini, l’artiste exprime son admiration envers Aya Nakamura, une artiste noire francophone à succès, une trajectoire suffisamment rare pour le souligner. Lous and The Yakuza est une chanteuse engagée, en quête de succès et au talent également esthétique. Elle cultive un univers qui mêle évidemment la culture congolaise, belge mais aussi japonaise. On retrouve quelques clins d’œil et hommages dans ses très beaux clips.

 

2020 sera une année particulièrement importante pour celle qui collectionne les vues sur YouTube (plus de 2,5 millions pour son clip Dilemme). Son premier album chez Columbia Records est attendu dans le courant de l’année et une tournée française avec un crochet par la Belgique (24 mars au Botanique) et le Luxembourg est prévu.

 

Toutes les actualités de l’artiste sur sa page Facebook