FN Meka, le robot rappeur qui enflamme Tik Tok

Les intelligences artificielles (IA) investissent de plus en plus l’univers de la culture. Régulièrement nous vous parlons d’IA capables de décrypter les émotions dans les tableaux ou encore de sortir de nouvelles chansons d’artistes disparus comme Nirvana… Derrière le nouveau phénomène Tik Tok nommé FN Meka, c’est aussi une intelligence artificielle…

Plus besoin d’être humain pour être un "artiste" aujourd’hui ! C’est ce que tentent de démontrer les créateurs du robot rappeur FN Meka, dont les followers sur Tik Tok se comptent par millions et les vues par milliards. Des chiffres renversants quand on sait que c’est une intelligence artificielle qui est derrière l’ensemble des créations du robot rappeur : l’IA compose les morceaux, écrit les paroles et choisit les instrus. La dernière intervention humaine dans le processus créatif, c’est la voix.

Derrière cet artiste d’un nouveau genre, on retrouve Anthony Martini et Roy Lamanna, cofondateurs du label virtuel "Factory New", spécialisé dans la création d’artistes virtuels (ou de produits marketing, c’est selon). FN Meka est leur premier artiste virtuel et on peut dire que celui-ci a réussi à trouver son "public".

Sur les réseaux sociaux de FN Meka, outre ses chansons, le robot rappeur partage de courtes vidéos de lui avec des objets insolites et inutiles. On remarque surtout une omniprésence de marques dans ses publications : Apple, Starbucks and co, présentées de manière loufoque dans un monde semi-réel, semi-digital. Le robot rappeur a même créé récemment son premier NFT qu’il vend bien cher ( = des objets virtuels à l’identité, l’authenticité et la traçabilité inviolables qui cartonnent en ce moment).

Créer des artistes virtuels, c’est donc surtout un géant coup de marketing expliquent Roy Lamanna de Factory New dans un article du média musical Jack : "Réfléchissez à ça : l’équivalent virtuel d’un artiste. Il ne vieillit pas, ne s’énerve pas et ne se dispute pas avec vous." Avec les robots, pas besoin de devoir dealer les émotions et ressentis de l’artiste. Dans un article de Music Business Worldwide, les deux businessmen vont même jusqu’à expliquer qu’il n’y a pas vraiment de différence avec un réel artiste : "Sans vouloir être philosophe, qu’est-ce qu’un artiste aujourd’hui ? Pensez aux plus grandes stars du monde : combien d’entre elles ne sont que des navires destinés à des activités commerciales ?" D’un point de vue business, un robot artiste serait donc semblable à un humain artiste… Les emmerdes en moins ! D’un point de vue artistique, c’est autre chose. Jugez par vous-même en allant écouter les trois morceaux dispos de FN Meka !

Les robots artistes représentent une vision de la musique (et de la culture de manière générale) bien triste et bien éloignée de ce qui nous fait tant l’aimer : le contact, l’échange, le partage, les émotions. Des nouvelles pas très rassurantes pour les artistes et le monde de la culture qui traversent déjà une crise sans précédent.

@fnmeka

Comment if you want to Play some Games w/ me Online. ???? ##gaming ##csgo ##gfuel

original sound - FNMeka