Flèche Love : la chanteuse qui monte en flèche

Flèche Love : la chanteuse qui monte en flèche
Flèche Love : la chanteuse qui monte en flèche - © Tous droits réservés

Après avoir claqué la porte de Kadebostany, elle est devenue Flèche Love. Aujourd'hui, elle étoffe ses collaborations musicales, la dernière en date : "UMUSUNA" avec Rone, un titre sorti il y a trois jours.

Sa voix suave se reconnaît entre mille, elle fait palpiter les sonorités en apportant rythme et profondeur. Sa diction mi-récitée mi-chantée va creuser du côté de la soul et du hip-hop pour un mariage triomphant. Amina, l'ancienne voix de Kadebostany est aujourd'hui Flèche Love, un projet solitaire synonyme de renouveau. Elle s'allie avec le génie français de l'electro Rone pour signer sa deuxième collaboration (la première était avec Kazy Lambist). Le titre UMUSUNA est sorti le 16 mai et le clip est signé Roberto Greco. C'est à cette occasion que Flèche Love a répondu à nos questions, retour sur son parcours, sur son nouveau projet, le féminisme et sur l'avenir.

 

 

Tu peux m'expliquer un peu ton parcours musical ?
J'ai commencé à chanter assez jeune, motivée par l'idée d'exprimer quelque chose enfoui en moi. Vers mes 15 ans , j'ai participé à un atelier de théâtre et pour la première pièce je me suis retrouvée à chanter encouragée par ma professeure. Je me suis ensuite dirigée vers le baroque parce que je suis éprise de clavecin. Ensuite, je me suis permise de flotter avec le rap et le jazz.

 

Tu t'es lancée en solo sur le projet Flèche Love, d'où ça t'est venu et pourquoi ce nom, qu'est-ce que ça signifie pour toi ? 
Flèche Love c'était la volonté de rebondir après ma sortie d'un groupe (ndlr : Kadebostany), une sortie difficile. Je me sentais prisonnière : sexisme, invisibilisation, c'était l'enfer. 

"Flèche" en français a le sens que nous lui connaissons, et en anglais c'est la chair (ndlr : "flesh"). "Love" c'est une évidence, une volonté de nimber ce projet d'amour et de bienveillance, deux choses que je n'ai pas eu dans mon précédent groupe.

 

Flèche Love transpire le féminisme.

 

J'ai vu que tu étais engagée côté féminisme, est-ce que Flèche Love revendique aussi ces valeurs ?
Flèche Love transpire le féminisme, le féminisme sacré. Je suis née femme du moins selon la société binaire. Flèche Love c'est la volonté pour moi de reprendre les rênes et d'embrasser mon énergie divine et que les femmes se rendent compte de leur potentiel magique. Par féministe, j'entends ne pas être uniquement dans la dynamique de dénonciation mais aussi dans la conscientisation de notre potentiel.  Il y a pas mal de mes chansons qui évoquent des thématiques très engagées mais je n'en dis pas plus pour l'instant 

 

C'est quoi l'histoire derrière ta dernière collaboration avec Rone ? 
Rone et moi c'est une sacrée rencontre. C'est une connaissance commune qui nous a mis en contact, le reste a été tout seul. Rone est non seulement un magicien sonore mais aussi une super belle personne.

 

Est-ce que tu as d'autres projets à venir ?
En 2018, il y aura la sortie de l'album et en attendant plein de collaborations à venir.

 

Interview réalisée le 18 mai 2017