Esperanzah - "Une édition pleine, dense et forte en émotion et en plaisir"

La 14ème édition sold-out du Festival Esperanzah, qui a accueilli 36.000 festivaliers de vendredi à dimanche à Floreffe, est "pleine, dense et forte en émotion et en plaisir, avec de la magie, de la joie, de la bonne humeur, énormément de familles et sans aucun problème majeur", a indiqué dimanche son directeur-programmateur, Jean-Yves Laffineur, lors de la présentation du bilan."Il y a beaucoup de bonheur, d'amour et d'émotion dans tout ce qui se vit, comme la déclaration de mariage sur la scène, le faux mariage ou Lisa Simone qui descend dans la foule. C'est très convivial, les gens sont souriants et à fond dans tout ce qui se fait", a constaté M. Laffineur. Les performances de Faada Freddy, John Butler Trio ou encore Mélody Gardot ont été de grands succès. Le groupe Ibeyi (prévu vendredi à 19h) a annulé sa performance en raison d'une extinction de voix de la chanteuse. Asaf Avidan et Chinese Man clôtureront le festival dimanche soir. Avec le soutien de 50 bénévoles et techniciens, 160 artistes de rue et 30 compagnies ont proposé des spectacles tantôt poétiques, tantôt surréalistes. "Cela sort de partout, comme une boîte à surprise", remarque le responsable de la programmation des arts de la rue, épinglant le spectacle équestre et pyrotechnique. Du côté des actions associatives, les débats autour du Grexit et de l'immigration ont eu du succès, de même qu'une conférence gesticulée, mélange entre conférence et spectacle. L'asbl Z a été reconnue pour deux ans comme asbl d'éducation permanente. Le responsable de la sécurité a comptabilisé huit évacuations vers les hôpitaux, 357 interventions sur le festival et 448 sur le camping, principalement pour des piqûres de guêpes. Les deux campings affichaient complet avec 7.000 personnes.


Belga