Environ 45.000 festivaliers attendus pour "les Solidarités"

À deux jours de l'ouverture de la 5e édition des Solidarités, qui se déroulera les 26 et 27 août sur l'Esplanade de la Citadelle de Namur, le festival affiche quasiment complet et s'apprête à accueillir 45.000 personnes.

"Les pass 2 jours sont écoulés, de même que ceux pour la journée du dimanche. Il reste quelques entrées pour le samedi", a indiqué Martin Wauthy, directeur du festival.

Pour cette édition, les organisateurs ont modifié les plans du site et ont doublé la capacité d'accueil, passant à 12 hectares de terrains, permettant ainsi d'accueillir plus de festivaliers, et de garantir une plus grande fluidité. Cette disposition est rendue possible grâce à l'occupation de l'espace situé aux abords du Château de Namur ainsi que l'ouverture du Parc Attractif Reine Fabiola.

Pour se rendre sur le site, des navettes TEC, trois parkings gratuits ainsi que le petit train de la Citadelle sont mis gratuitement à la disposition du public et amènent les festivaliers vers l'entrée principale du site. Pour les plus sportifs, le festival met également à disposition un range-vélos du côté de la route Merveilleuse, où une entrée est prévue également. Enfin, une troisième entrée est quant à elle réservée aux PMR, familles avec poussettes et aux équipes du festival.

La sécurité a également été renforcée, représentant un budget de 160.000 euros. "Nous aurons énormément d'agents, des fouilles aux entrées, des portiques de sécurité. De l'extérieur, cela se voit beaucoup, mais tout est fait pour qu'une fois à l'intérieur du site, les festivaliers ne s'aperçoivent de rien", a souligné le directeur.

Au total, quatre scènes feront la part belle aux 40 concerts prévus sur le week-end, avec notamment l'agrandissement de la scène principale située sur l'Esplanade ainsi que celle du "Maquis", qui devient cette année la deuxième scène principale permettant d'accueillir entre 6.000 et 7.000 spectateurs.

Avec son affiche éclectique, le festival séduit chaque année un public très varié. "Cette année, nous présentons pêle-mêle, de la variété française, anglo-saxonne ou hispanique, du hip-hop, de l'électro, de la world music, de la chanson pour jeunes publics, car pour mélanger les gens, il faut d'abord mélanger les styles et les passions", indiquent les organisateurs. La programmation musicale réunira notamment Patrick Bruel, Cali, Lady Sir, Saule, Slimane, Lost Frequencies, Puggy, Julian Perreta, Alvara Soler ou encore Tryo et Typh Barrow.

À côté de cette offre variée, 4 pièces de théâtre, 6 groupes et 26 représentations d'artistes de rue, une librairie proposant des dédicaces ainsi que 2 débats sont prévus.