Dream Box au MIMA museum

Elzo Durt @ Dream Box - MIMA
3 images
Elzo Durt @ Dream Box - MIMA - © DR

Elzo Durt, Gogolplex, Hell’o et autres Escif ou Felipe Pantone…  Cela ne veut peut-être rien dire pour vous mais pour nous ça veut dire beaucoup. 

La référence n’est sans doute pas la mieux choisie vu qu’un artiste comme le gars Elzo est plutôt lié à la scène punk ou hardcore (Elzo a commis nombre de flyers pour le Magasin4 par exemple)… bien plus qu’à la chansonnette en tout cas. Mais comme le poursuit France Gall, cette expo dégage un franc sentiment de liberté. Ludique et délirante. Née de l’imagination des deux curateurs, Alice van den Abeele et Raphaël Cruyt, désireux d’explorer de nouvelles pistes pédagogiques ou de nouveaux modes de transmissions d’enseignement aux enfants, en éclatant les dogmes vieillissants par le rêve.

Voilà pour la dénomination "Dream Box" et sa volonté d’apprentissage par l’illusion et par l’exploration de la limite de nos sens. D’ailleurs l’endroit grouille d’ados, venus visiter l’exposition et profiter de l’une ou l’autre animation. On entre dans les lieux par la gueule du Durt, qui nous emmène dans son délire illusionniste de baraque foraine : d’abord dans un couloir trompe-l’œil psyché (qui pique un peu les yeux), ensuite dans un palais des glaces tout aussi hallucinogène et où, comme d’habitude, on a failli se prendre une vitre… La visite se poursuit avec l’univers dual du duo Hell’O et ses œuvres en couleurs & 3D répondant à une salle plate et tout en dégradés de gris.

Détour ensuite par l’installation musicale et interactive de l’espagnol Escif où vous êtes enjoints à créer votre propre moment electro sur fond d’activisme politique. Mais le clou de la visite s’avère vite être l’installation, déroutante au premier pas mais on est vite rattrapé par son humour débridé, du collectif Gogolpex (réalisateurs de clips pour Juicy, Le 77 et autre Stikstof), qui vous souhaite la bienvenue dans leur entreprise cheap basée sur le concept du "self’art". On s’est bien amusé.  La balade est pliée en trois quarts d’heure mais ne dit-on pas que les plus courtes sont les meilleures ? 

au MIMA Museum (Molenbeek-St-Jean) jusqu’au 1er septembre

Un article tiré du n° 33 de Larsen.

Larsen est le magazine de l'actualité musicale en Fédération Wallonie-Bruxelles. Édité par le Conseil de la Musique , il touche à tous les styles, du classique au contemporain en passant par le jazz, l’électro, le rock ou la chanson.

Le n°33 de Larsen est disponible dans divers dépôts.