Dour fête ses 25 ans au soleil

La première journée à Dour, et comme dans beaucoup de festivals, consiste en une mise en  bouche, une sorte de prise de repères du site, une sélection des artistes à ne pas rater. Bref, on prend le temps de faire les choses bien. Sauf qu’en cette première journée de festival, les festivaliers n’ont pas eu le temps de faire tout ça.

Le premier concert auquel nous avons assisté est celui de PAON, qui a clairement marqué la première jolie découverte de ce festival. PAON, ce sont deux jeunes bruxellois qui, après avoir beaucoup voyagé et fait de la musique, ont décidé de se lancer dans une aventure, une vraie. Et on se laisse aller à balancer la tête dès les premières notes d’un set qui sera énergique et très intéressant musicalement. Leur titre le plus connu " Shine Over Me " contient tous les éléments nécessaires pour être un tube en puissance. PAON est définitivement un groupe à suivre pour le futur dans le paysage musical belge. 

5 images
The Horrors à Dour 2013 © Johan Lolos - Belgian Music Festivals

Ensuite, direction la Boombox pour aller voir une autre pépite, Veence Hanao. Et quand les Inrocks écrivent qu’ " On peut se moquer des Belges tant qu’on veut, c’est de chez eux que vient la perle rare du rap francophone ", on a déjà tout compris. Veence Hanao enchaîne les titres, dans un set adapté à un festival d’une telle envergure, en enlevant les intros et les interludes qui permettent de mettre en place une certaine ambiance lors de ses concerts plus intimistes.

Cela n’empêche rien, il ne lui a pas fallu longtemps avant de conquérir un public déjà bien en forme pour un début de festival. L’album Loweina Laurae est un petit bijou à écouter sans modération. 

5 images
Dour 2013 © Johan Lolos - Belgian Music Festivals

Vers 18h, une certaine forme d’excitation se fait ressentir aux alentours de la Petite Maison dans la Prairie. Quelques visages arborent un sigle distinctif peint en blanc, les festivaliers se pressent pour ne pas rater le début du prochain concert mais surtout pour voir ce que vaut vraiment FAUVE sur scène.

Ce collectif français parle du quotidien, de l’amour, de la routine avec une sincérité qui ne s’explique pas. L’énergie de leur premier EP Blizzard est très bien retranscrite sur scène, le seul tout petit reproche est peut-être le son de la voix du chanteur qui était souvent couvert par la musique.  FAUVE jouera le 24 octobre au Botanique pour un concert déjà sold out et a récemment annoncé qu’ils planchaient sur leur premier album qui risque d’arriver très bientôt.  

5 images
Yeah Yeah Yeahs sur la scène de Dour © Johan Lolos - Belgian Music Festivals

Après ce concert, et vu le début de soirée qui approche, il est temps de se restaurer et il est à signaler qu’à ce niveau les possibilités sont nombreuses à Dour. Il y en a pour tous les goûts même si, comme dans tous les festivals, les prix sont parfois exagérés.

Ensuite, l’une des premières grosses têtes d’affiche de ce festival fait son apparition, Trentemoller. Un vrai set bourré d’énergie avec un public présent en masse et très actif, un plaisir auditif, un vrai. On se donne rendez-vous ensuite sur la Last Arena pour voir le concert de la bande à Karen O, les Yeah Yeah Yeahs. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle se donne sur scène ! Le groupe venait présenter son album Mosquito mais n’a pas oublié de jouer ses tubes les plus connus comme Gold Lion, pour le plus grand plaisir de la foule présente en masse. 

5 images
Wu Tang Clan à Dour © Johan Lolos - Belgian Music Festivals

Mais que serait une nuit à Dour sans remuer ses pieds sur un dancefloor fait de plaques en bois ? Pendant 1h30 The Magician a pris le pari de faire danser les festivaliers, et c’est un pari gagné. Aucun festivalier n’a vu le temps passer durant ce très bon set.

Et pour clôturer la journée en beauté, nous avons assisté à l’un des concerts les plus attendus la soirée, celui du Wu Tang Clan. Les New Yorkais ont littéralement mis le feu à la plaine. Il était quasiment impossible de se frayer un chemin aux alentours de la Last Arena, preuve de l’indéniable engouement de tous les amateurs de musique pour ce concert. Et ceux qui sont considérés par beaucoup comme étant le meilleur groupe de rap US de tous les temps n’ont pas failli à leur réputation. Tout le monde en redemandait !

La deuxième journée du festival promet d’être très intéressante avec notamment The Vaccines, Carl Craig, Odezenne ou encore Scylla. Avec un invité d’honneur qui fait plaisir : le soleil !

 

Romain Adam - Belgian Music Festivals