Découverte : le jazz-band Cykada à la croisée des mondes

Découverte : le jazz-band Cykada à la croisée des mondes
2 images
Découverte : le jazz-band Cykada à la croisée des mondes - © Tous droits réservés

Proposé jeudi soir dans la salle découvertes du Botanique, Cykada a livré un show à l’énergie brute avec un jazz progressif rayonnant.

 

Cykada est l’alliance de six musiciens parties prenantes de la fine fleur de la scène londonienne, sous la houlette du bassiste Jamie Benzies. Lui et ses comparses Tile Gigichi-Lipere, James Mollison, Timmy Doyle, Axel Kaner-Lidstrom, Javi Perez jouent pour des bands renommé de la capitale britannique comme Maisha, Ezra Collective, Myriad Forest, Undergrooveland et Don Kipper. La vraie plus-value de Cykada est sa capacité à fusionner les styles, à se nourrir des influences. Afrique de l’Ouest, Turquie, Europe de l’Est, ça quadrille les rythmiques et les territoires à travers du psychédélique, du hard rock, du balkanique dans une énergie rarement égalée. Techniquement au top de la maîtrise et du laisser-aller, les six gars de Cykada nourris à la note bleue dans les rades londoniens proposent une fusion totalement inédite qui ne cesse de repousser les frontières du jazz. 

 

Installée entre les arcanes en briques rouges du Witloof bar, qui a vu la naissance des chicons, la formation a proposé un concert au rythme effréné, avec une furieuse envie de jouer. Malgré un public clairsemé, Jamie et sa bande ne se sont pas laissés démonter et ont joué dans le plus pur bonheur. C’est en assistant à ce genre de moment que l’on sent le potentiel incroyable d’un groupe et cette fusion non seulement d’influence mais musicale entre ses composantes. Un grand moment, une belle découverte et une alchimie monstrueuse. Nul doute que ces gars font partie de ce qui se fait de mieux à Londres en ce moment et qu’ils l’ont montré ensemble ce jeudi soir. Inoubliable.

 

Album : “Cykada” chez Astigmatics Records

Sorti le 22 mars 2019

Leur page Facebook : ici