Décès de l’organiste Dr. Lonnie Smith à l’âge de 79 ans

Il était considéré comme un véritable gourou de l’orgue Hammond B-3 et a figuré sur plus de 70 albums. Organiste de jazz créatif, Dr. Lonnie Smith s’est éteint ce 28 septembre 2021 à l’âge de 79 ans à son domicile de Floride.

 

Né à New York en 1942, Lonnie a été plongé dès son plus jeune âge dans la musique, du jazz au gospel en passant par le blues. Joueur de trompette et d’autres instruments dans sa jeunesse, c’est sa rencontre avec le vendeur d’instruments Art Kubera à la fin des années 1950 qui va déclencher sa passion pour l'orgue. Ayant besoin d'un instrument pour un rendez-vous au début de sa carrière, Lonnie Smith est allé au magasin de musique de Kubera, où il traînait fréquemment. Art Kubera l'a emmené dans l'arrière-salle du magasin pour voir un orgue Hammond B-3 et lui a dit que s'il pouvait déplacer l'orgue, il pourrait l'avoir. Smith l'a fait…

Une extension de son être

C’est ainsi que commence la carrière de Lonnie Smith qui recevra le titre de Dr. (docteur) par ses amis musiciens car il s'avait jouer toutes les musiques. Smith a donc trouvé sa voix et son instrument qu’il considérait comme un extension de son être. Smith rajoute ainsi son nom à la liste des maîtres de cet instrument que sont Wild Bill Davis, Bill Doggett, Jimmy Smith, Rhoda Scott, Milt Buckner… Rapidement il attire l’attention de Jack McDuff, George Benson ou Lou Donaldson.

 

Les heures bleues

Après avoir enregistré son premier album "Finger Lickin' Good"  pour Columbia, il est engagé à la fin des années 1960 par Blue Note, faisant une première apparition sur l’album de Lou Donaldson "Alligator Bogaloo". C’est avec "Think !" qu’il s’affirme en tant que leader en 1968. Smith a enregistré quatre autres albums Blue Note au cours des deux années suivantes ( "Turning Point" , "Move Your Hand" ,"Drives" et "Live At Club Mozambique"), tous considérés comme des classiques du soul jazz. De nombreux morceaux du catalogue de Smith ont été largement échantillonnés dans le hip-hop par des artistes tels que A Tribe Called Quest, Wu-Tang Clan et d'autres.

Lonnie était un génie musical qui possédait un groove profond et funky et un esprit ironique et enjoué. C'était un gars magnifique et nous tous, chez Blue Note Records, l'aimions beaucoup. " (Don Was, Président de Blue Note).

 

Après sa première série d'albums Blue Note, Smith a enregistré pour de nombreux labels, dont Groove Merchant, Palmetto et son propre label Pilgrimage. Ses goûts musicaux variés l'ont amené à décourvir les univers de John Coltrane, Jimi Hendrix en passant par Beck. 

En 2021, de retour chez Blue Note, Lonnie Smith sortait "Breathe" un album qui se termine par deux collaborations captivantes en studio avec l'icône du rock Iggy Pop. Parmi ces 2 titres, la reprise de "Why Can't We Live Together" chanson écrite en 1972 par Timmy Thomas. 

Ecoutez la radio jazz de Musiq3

Ecoutez Musiq3 Jazz