Coronavirus : l'OPRL propose un fonds de solidarité pour les artistes en situation précaire

L'Orchestre philharmonique royal de Liège souhaite "participer à la solidarité indispensable au maintien des métiers de la culture, en particulier en soutenant ceux qui, par leur situation personnelle et leur statut indépendant, parfois extrêmement précaire, n'ont pas l'accès à des aides financières", indique-t-il lundi. C'est pourquoi l'institution propose de consacrer l'intégralité des dons du public (non-remboursements de leurs places) à payer les prestations annulées des artistes, techniciens, prestataires belges proches de l'OPRL et sans accès au chômage. En outre, l'OPRL doublera ce montant.

Les montants récoltés avoisinent les 55.000 euros et seront dédoublés par un don sur fonds propres de l'OPRL, qui souhaite ainsi manifester sa solidarité, en tant qu'organisme culturel subsidié, avec les métiers culturels en situation très précaire en raison de la crise sanitaire.