Concours Reine Elisabeth, les Finales commencent aujourd'hui

Tatiana Chernichka (Russie) qui jouera la Sonate en fa maj Hob. XVI : 23 de Haydn, l'oeuvre inédite et le Concerto n°1 en si bémol min op. 23 de Pyotr Tchaikovsky.
Zuo Zhang (Chine) qui jouera la Sonate n°18 en mi bémol maj op. 31/3 de Ludwig Van Beethoven, l'oeuvre inédite et le Concerto n°1 en si bémol min op. 23 de Pyotr Tchaikovsky.

Chaque prestation est composée d'une sonate (de Haydn, Mozart, Beethoven ou Schubert), suivie de l'oeuvre imposée inédite et d'un concerto au choix. Les candidats sont accompagnés par l'Orchestre National de Belgique sous la direction de la chef américaine Marin Alsop. Le classement des finalistes sera dévoilé par le président du jury, le 1er juin en fin de soirée.

EN TV, EN RADIO ET SUR LE WEB

Pour la 1ère fois cette année, la couverture de la semaine de finale est commune aux trois média (radio, télévision et web). Les six soirées de finales sont ainsi diffusées en direct dès 19h50 sur Arte Belgique (en TV), Musiq'3 (en radio) et sur les sites www.musiq'3.be, ARTE-Liveweb, le site du Concours Reine Elisabeth, Belgacom et Cobra.be.
Avec Hadja Lahbib à la présentation, entourée de Patrick Leterme et de Saskia de Ville pour les interviews en coulisses.

Les propos d'entracte

Les propos d'entracte de la finale seront pour la première fois cette année, les mêmes en radio et en télévision. Rythme, diversité et attractivité seront, indéniablement, les maîtres mots des soirées de cette édition.
En duo avec Patrick Leterme, Hadja Lahbib recevra chaque soir des invités du monde musical classique. Ce soir, le pianiste ERIC LE SAGE.
Hadja Lahbib ouvrira également les soirées à des personnalités d'autres disciplines. Ce soir, deux chanteurs pop/rock : DANI KLEIN et ANN PIERLé.

Patrick Leterme nous fera découvrir de manière vivante les oeuvres jouées par les finalistes, leurs qualités, leurs temps forts, leurs difficultés et donnera ses impressions à la fin de chaque prestation, sans pour autant se faire juge. Quant à Saskia de Ville, elle interceptera les finalistes à leur sortie de scène pour connaître à chaud leurs sentiments sur leurs prestations. Elle recueillera également les impressions du panel jeune " Les Six/De Zes ", mis en place en collaboration avec la VRT. Six jeunes pianistes (3 francophones, 3 néerlandophones) encore aux études dans les conservatoires de Belgique, agiront sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter.