Chine: Baidu fusionne l'un de ses services avec une importante société musicale chinoise

Chine: Baidu fusionne l'un de ses services avec une importante société musicale chinoise
Chine: Baidu fusionne l'un de ses services avec une importante société musicale chinoise - © GREG BAKER - AFP

Le géant chinois de l'internet Baidu a annoncé jeudi la fusion de son service de recherche de musique en ligne avec le studio Taihe Entertainment, l'un des plus gros détenteurs de droits musicaux en Chine.

Baidu, souvent surnommé le "Google chinois", a expliqué dans un communiqué qu'une nouvelle société associerait Taihe Entertainment et les capacités de distribution en ligne de Baidu Music.

Taihe, qui compte une quinzaine d'artistes sous contrat, contrôle surtout les droits originaux de plus de 10.000 compositions et de quelque 700.000 enregistrements: une mine d'or. Si les contenus piratés pullulent toujours sur l'internet chinois, les autorités ont obligé ces derniers mois les principales plateformes à faire le ménage dans leur offre.

"Le régime de la propriété intellectuelle continue de s'améliorer en Chine, et les usagers acceptent de plus en plus de payer pour des contenus numériques, ce qui augure de perspectives brillantes pour le secteur de la musique en ligne", s'est félicité Baidu.

Son service Baidu Music, avec plus de 150 millions d'usagers actifs par mois, est la principale plateforme de recherche musicale en langue chinoise.

Les deux groupes ont refusé de dévoiler les détails de la transaction et de donner des précisions sur la nouvelle entité qui en sortira.

Selon des estimations du cabinet Analysys, le marché chinois de la musique en ligne devrait représenter cette année près de 13,7 milliards de yuans (2 milliards d'euros), une hausse de 30% par rapport à 2014.

Cette opération intervient après une série de rapprochements et d'acquisitions effectués par les mastodontes du web (Baidu, Tencent et le numéro un chinois du commerce électronique Alibaba) en vue de diversifier leurs activités et de conforter leur base d'usagers.

Fin octobre, deux des plus grands voyagistes en ligne de Chine - Ctrip et Qunar (une société contrôlée par Baidu) - étaient tombés d'accord pour créer un partenariat et donner naissance à un géant du secteur.


Belga