Ces rock bands pour ados qui s'offrent une seconde vie

KYO

Le groupe a connu en 2003-2004 une véritable période de faste. Ils raflent plusieurs Victoires de la musique, vendent un million d'albums. La faute peut-être à leur duo avec la chanteuse néerlandaise Sita autour du titre "Le Chemin". Le succès se reproduit avec les morceaux "Dernière danse", "Je cours" et "Tout envoyer en l'air".

Leur son de l'époque : Une pop rock qui n'a de rock que les guitares et les allures travaillées des membres du groupe. Associée à une prose qui fait la part belle aux malheurs amoureux et au mal-être adolescent, sur "Je cours", Kyo est la formule gagnante des maisons de disque nostalgiques du temps béni des boys bands.

Aujourd'hui : Presque dix ans plus tard, les quatre ont la trentaine et remettent le couvert avec la même formule, avec l'opus "L'équilibre", mais avec des propos adaptés aux préoccupations de leurs semblables. Il est question de chirurgie esthétique dans "Le Graal" mais aussi de routine et de tromperie dans "L'équilibre". Une formule qui semble marcher. La tournée, qui a démarré hier soir avec un premier concert complet à l'Olympia, prévoit une trentaine de dates. Côté vente, ils se placent en 27ème place de ventes physiques de janvier à septembre.

SUPERBUS

Avec la fille de l'humoriste Chantal Lauby des Nuls en "frontman", le groupe Superbus se faisait l'écho d'une certaine Avril Lavigne et apportait une touche de féminité à cette vague pop rock. L'esthétique colorée était piquée de références au ska, à la pop des sixties et au punk.

Leur son de l'époque : Contrairement à ses collègues de Kyo, Superbus est un groupe qui a tenu sur la longueur. La formation a produit six albums entre 2002 et 2012. 10 ans qui lui ont permis d'aller et venir entre les genres. Le son se faisait très ska à leurs débuts, empruntait au rockabilly voire au surf rock, mais tout en restant très pop.

Aujourd'hui : 1,3 million d'albums vendus plus tard, le groupe n'est pas séparé mais a décidé d'une pose pour ses projets personnels. En septembre dernier, Jennifer Ayache, qui se fait désormais appeler sous le pseudo de Jenn Ayache, sortait son nouveau disque "+001". Le résultat est une pop qui flirte avec l'électro, notamment avec "Acide". On la surprend en train de s'essayer au slam avec l'"Américain".

BB BRUNES

Plus récent que ces deux autres comparses, les BB Brunes ont fait partie de cette vague de groupes français inspirés par les années 1960. Parmi les Naats, les Brats et autre Second Sex, ils sont les seuls à avoir rencontré le succès populaire, à grand renfort de bluettes parfaites pour les jeunes filles en fleur.

Leur son de l'époque : Leur titre phare restera "Dis-moi", où le jeune Adrien Gallo chantait, entre autres, la plastique de cette fameuse Houna.

Aujourd'hui : Adrien Gallo s'est essayé à une carrière solo avec un premier album "Gemini". Avec une sortie prévue pour le 3 novembre, l'opus annonce une pop audacieuse teintée d'électro évanescente avec des titres déjà connu comme "Crocodile" ou un son évoquant les années 1980 avec "Monokini".

 

AFP Relax News