Carla Bruni : C'était mieux si la version française était en français

Christophe Bourdon
Christophe Bourdon - © RTBF

Le chanteur anglais Bob Geldof vient de mobiliser une foule d'artistes anglais pour former un nouveau collectif Band Aid et enregistrer une nouvelle version de sa chanson caritative "Do they know it's Christmas ?". Les profits de ce morceau iront à la lutte contre le virus Ebola. Et il a également demandé à Carla Bruni de traduire le morceau en français et de l'enregistrer avec des artistes français.

La chanteuse a accepté de nous recevoir en exclusivité dans un McDo du XVIe arrondissement pour nous dévoiler les coulisses de cet événement musical.

 

On a été surpris quand vous nous avez donné rendez-vous dans ce McDonald's !

C'est mon restaurant préféré. J'y viens tous les jours déguster un Repas Joyeux.

Un Repas Joyeux ?

Oui, pardon, je voulais dire un Happy Meal. Depuis que mon ami Bob m'a demandé de traduire en français " Do they know it's Christmas ? ", je traduis tout en Français.

Justement, on peut avoir un avant-goût de cette version française ?

Je peux vous murmurer les deux premières phrases, si vous voulez.

Oui, ou même les chanter, il n'y a pas de problèmes.

C'est exactement ce que je vous proposais...

D'accord. On vous écoute.

Eh bien, dans la version originale de mon ami Bob, la chanson commence par " It's Christmas time, there's no need to be afraid ". Moi, j'ai traduit ça par (elle murmure) " Il est temps de boire une Christmas, Dans le nid de Hughes Aufray ". C'est pas mal, non ?

Euh... Oui... C'est la méthode Assimil ?

Non, je l'ai traduite gratuitement. Mais en temps normal, je suis plus dans la méthode à vingt mille.

Et pourquoi cette version française, alors ?

Eh bien, comme je l'ai dit textuellement dans l'émission " Le Grand Journal " de Canal +, avec un sens de l'à-propos rare : on a quand même pensé que c'était mieux si la version française était en français.

Vu comme ça...

Ben oui. Imaginez par exemple qu'on fasse une version française en allemand. Est-ce que ça serait encore une version française ? Ou une version allemande ? Voire une version franco-allemande !

Oui...

Alors que si la version française est en français, ça ne fait aucun doute que c'est la version française, puisqu'elle est en français. Ce qui fait d'elle la version française. Vous comprenez ?

Je réécouterai l'interview en rentrant. Et comment Bob Geldof a-t-il pensé à vous ?

Oh, mon ami Bob et moi, on est des amis de longue date. Il m'a connue quand je fréquentais Eric Clapton, avec qui je prenais des cours de guitare horizontaux. Puis quand je fréquentais Mick Jagger, avec qui je prenais des cours de chant horizontaux. Et chaque fois que j'étais bourrée, c'est Bob qui me reconduisait.

Quand vous a-t-il parlé de cette idée d'adaptation ?

Cela faisait très longtemps que Bob pensait à moi pour faire cette version française. A chaque fois qu'il me voyait, il me disait dans son français approximatif : " Carla, tu me fais Band Aid ".

Et qu'avez-vous pensé quand il vous a parlé de la cause qu'il voulait soutenir avec cette nouvelle version ?

J'ai dit à mon ami Bob que ce combat méritait d'être mené. Que c'était un problème grave, dont les médias ont beaucoup parlé, et qui nous touche tous. Et j'ai aussi dit à mon ami Bob que ce problème tirait nos jeunes vers le bas. Qu'il les abêtissait.

Le virus Ebola abêtit nos jeunes?

Oui, je sais, mon ami Bob a eu la même réaction que vous. Et c'est là que j'ai compris qu'il y avait un gros malentendu. Je pensais que mon ami Bob voulait enregistrer une chanson pour lutter contre le virus Nabilla ! J'étais d'ailleurs un peu surprise que Bono et Chris Martin acceptent de se mobiliser contre elle... J'ai alors expliqué ce malentendu à mon ami Bob et on a ri pendant une heure.

Vous pensez qu'on peut rire dans le cas présent ?

Oh, écoutez, vous les médias, vous avez tendance à voir le mal partout. Ce n'est parce qu'on va se réunir entre artistes de qualité qu'on est obligés de faire la gueule. Et puis, comme me l'a si bien dit Zaz qui fera partie de la version française : en Afrique, sous Ebola, il y a une forme de légèreté.

Euh... Parlons plutôt de cette nouvelle version de " Do they know its Christmas ? " L'originale est sortie en 1984.

Et d'ailleurs, au début, mon ami Bob voulait d'abord faire cette nouvelle version pour rendre hommage à tous les artistes disparus du tout premier enregistrement : Paul Young, Boy George, Duran Duran, Bananarama, Spandau Ballet... Puis mon ami Bob s'est rendu compte qu'on avait oublié leurs noms, et que ça ne parlerait plus à grand monde. En plus, c'était compliqué dans certains cas : Paul Young s'appelle désormais Paul Old et Boy George est devenu Man George. Avouez que ça n'aide pas.

Et comment s'est fait le choix des artistes pour la version française ?

Mon ami Bob m'a dit : " Carla, dans ma nouvelle version j'ai réuni Bono, Chris Martin de Coldplay, Seal, Sinead O' Connor ou encore Ed Sheeran. Pourrais-tu me trouver leurs équivalents français ? " Je me suis dit " Non ".

On vous comprend. Et après ?

C'est là que j'ai affronté le challenge le plus compliqué de toute ma vie : fournir à mon ami Bob la liste des artistes pour la version française, sans me marrer. Je lui ai par exemple dit que Jean-Louis Aubert était notre Mick Jagger, Louis Bertignac notre Brian May, Christophe Willem notre Ed Sheeran, Joeystarr notre Eminem, ou Zaz notre Zaz.

Et quelle a été sa réaction ?

Mon ami Bob a bien perçu un léger rictus sur le coin de mes lèvres, mais il a compris que vu l'état actuel de la scène musicale française, il n'aurait pas mieux.

Cette version s'appellera " Noël est là "

Oui. Parce que c'est mon ami Bob m'a dit que " Christmas " en français se dit " Noël ". Cela étant, je lui ai répondu du tac au tac : mais alors, pourquoi le guitariste d'Oasis il s'appelle pas Christmas Gallagher ? C'est pertinent, non ?

Non.

En tout cas, je suis très contente de ce titre français. Dans la première version que j'ai écrite, quand je pensais encore qu'on enregistrait pour lutter contre le virus Nabilla, le titre complet était " Noël mammaire est là ".

Les Daft Punk étaient pressentis pour être de la partie. Ce n'est finalement pas le cas. Pourquoi ?

Je pense que la réponse tient en peu de mots : Maître Gims, Raphaël, Soprano...

Les autres artistes présents sur ce disque.

Voilà. Les Daft Punk ont beau avoir des casques sur la tête, ils ne sont pas sourds pour autant.

Comme vous le dites...

Oh ! Je peux vous annoncer un scoop ? Ce projet m'a donné envie de me mobiliser pour une nouvelle cause, tout aussi noble !

Ah bon ? Et laquelle ? L'enfance en difficulté ? Le chômage ? La misère ?

Non : les chances de mon mari Nicolas aux prochaines élections.

Ah...

Je vais enregistrer une chanson de soutien, avec une foule de personnalités de droite : Johnny Hallyday, Michel Sardou, Christian Clavier, Jean Réno, François Hollande... Ce sera une reprise.

Laquelle ?

Le mal aimé.

D'accord. Merci Carla Bruni...

Je peux finir vos chicken nuggets ?

 

 

Christophe Bourdon