C'était un 2 mars : Dave Brubeck retournait à l’unif, Miles Davis enregistrait un monument

2 mars 1953, Dave Brubeck et son Quartet se produisent sur un campus universitaire dans l'Ohio. Un live qui restera gravé dans l'histoire du jazz. Six ans plus tard, toujours un 2 mars, Miles Davis entre en studio pour commencer l’enregistrement d’un disque qui deviendra un monument.

En 1953, rares étaient les concerts de jazz donnés dans les collèges ou les universités. En poussant les portes de l’Université d’Oberlin dans l’Ohio, Dave Brubeck devenait un peu précurseur dans le domaine. Lui qui a étudié la médecine vétérinaire à Stockton, c’est un retour musical sur les bancs de l’école pour propager son amour du jazz et son sens rythmique qui fera sa marque de fabrique quelques années plus tard. Des rythmiques atypiques qui feront notamment le succès de l’innovant album "Time-Out" paru en 1959 et contenant le célébrissime titre "Take Five".

Ce 2 mars 1953, l’alchimie entre le jeu du Quartet et l’audience est au rendez-vous. Les étudiants apprécient, le Quartet prend plaisir à jouer. Dave Brubeck au piano est entouré de son fidèle compagnon musical Paul Desmond au saxophone alto, Ron Crotty à la basse et Lloyd Davis à la batterie. Au programme, seulement cinq standards, cinq titres qui vont conquérir le public et mettre en évidence les qualités des musiciens : Le solo de Dave Brubeck est intense sur "These Foolish Things", Le saxophone alto de Paul Desmond est inspirant sur "Perdido" et "The Way You Look Tonight", et les interprétations mémorables sur "How High The Moon" et "Stardust". Ron Crotty et le batteur Lloyd Davis apportant un soutien calme et régulier au Quatuor. "Jazz At Oberlin", un album du Dave Brubeck Quartet à redécouvrir sans modération.

Six ans plus tard, Miles Davis entre en studio pour l'enregistrement de ce qui deviendra une référence en jazz

Le 2 mars 1959, Miles Davis pousse lui les portes du Columbia's 30th Street Studio de New York. Premier jour (le deuxième aura lieu en avril) de l’enregistrement de "Kind Of Blue", première forme aboutie de jazz modal. A ses côtés : John Coltrane (saxophone ténor), Julian Cannonball Adderley (saxophone alto), Bill Evans/Wynton Kelly (piano), Paul Chambers (contrebasse) et Jimmy Cobb. Mais savaient-ils seulement ce 2 mars 1959 qu’ils allaient enregistrer un des monuments de l’histoire du jazz ?

2 images
© Tous droits réservés