BSF: BaliMurphy met les voiles vers le rock

BSF: BaliMurphy met les voiles vers le rock
2 images
BSF: BaliMurphy met les voiles vers le rock - © DR

Cinq ans après leur dernier disque, ils sont de retour avec "Nos voiles", un album aux ambitions plus rock. Nouveau guitariste, nouveau chapitre, nouvelle tournée qui passera par le BSF le 12 août et par l’AB le 7 février prochain!

Leur prestation aux dernières Francofolies de Spa fut très remarquée. Ils ont enregistré leur nouvel opus à l’abri des regards mais le public ne les a pas oubliés ! Quel plaisir de retrouver leur énergie, le phrasé doux/amer de Cedric Van Caillie et Mathieu Catala, la folle contrebasse de Redolphe Maquet, le violon de Martin Lauwers… Et de découvrir Remy Rosaerts, le petit nouveau, guitariste, aussi actif avec Dalton Télégramme, et qui remplace François Delvoye, resté, lui, dans l’ombre, à l’écriture.

Nouveau départ

"François désirait voguer vers de nouvelles aventures mais avait toujours autant de plaisir à écrire. On aurait été sot de nous priver de son talent", nous explique Cédric en attendant son café. "Son départ du devant de la scène nous a permis de prendre un tournant", enchaine Mathieu. "Son jeu était essentiellement folk. Remy, qui nous a rejoints, a une autre manière de jouer, dans des ambiances plus électriques. L’arrivée d’un nouveau membre, c’est automatiquement un autre regard, d’autres idées, d’autres possibilités."

L’album précédent, "La Déroute", proposait une bulle folk douce/amère réalisée par Kris Dane. Du coup, cinq ans plus tard, ce virage plus rock pourrait… dérouter, voire décevoir mais quelques écoutes de "Nos voiles" suffisent à nous enthousiasmer. L’énergie plus brute n’enlève en rien ce que nous aimons chez BaliMurphy depuis plus de 10 ans : l’efficacité des mélodies, la percussion des textes et ce souci des cordes (violon, contrebasse) qui font leur marque de fabrique.

"On s’est retrouvé loin de monde, entre nous, pour sentir à quoi pourrait ressembler cette renaissance. Sentir où le vent menait nos voiles justement", précise Mathieu. "Remy a pris sa place tout naturellement et nous a permis d’oser d’autres choses."

Des As de la scène

"Avant le premier concert, on se demandait comment le public allait réagir. Le disque nous plait vraiment, mais c’était un pari. Et il a fonctionné !"

"Les gens sont là, fidèles et réceptifs à notre évolution", se félicite Cédric. "L’énergie des premières dates était même impressionnante. Le public semble adhérer à la nouvelle lecture que nous proposons de nos anciens morceaux", enchaine Mathieu. "Après 18 ans ensemble, se réinventer est indispensable,  sinon le plaisir se tarit!"

La scène semble, en effet, être l’endroit où BaliMurphy s’épanoui le plus, dans ce jeu sans filet, ses regards que l’on se lance, ses "vieilleries" que l’on fredonne toujours avec autant d’aise. Les morceaux de "Poussière" sorti il y a bientôt 10 ans, semblent bel et bien inscrit dans l’ADN d’un public qui ne demande qu’à faire la fête avec ces cinq gaillards et à transformer leur nouveaux morceaux en standards de demain.

Une belle maturité à retrouver en tournée, notamment au BSF le samedi 12 août et à l’Ancienne Belgique le 7 février pour des soirées sur vitaminées... !

 

François Colinet

 

BaliMurphy, "Nos voiles" (Freaksville)

Réservez vos places pour le concert de Balimurphy à la Ferme du Biereau à Louvain la Neuve le vendredi 15 décembre 2017.