Bowie, Dylan et d'autres, tous coffrés dans la hotte du Père Noël

L'album "Who can I be now (1974-1976)" de David Bowie
L'album "Who can I be now (1974-1976)" de David Bowie - © Courtesy of Parlophone Records

La pop musique a vécu une année de tous les contrastes, entre les larmes (Bowie, Prince, Cohen) et un Nobel inattendu pour Dylan. Quelques coffrets vont se charger d'entretenir au pied du sapin la légende de certaines de ces stars et d'autres artistes plus underground.

MYSTERE BOWIE

Honneur au premier grand disparu (avant Prince et Leonard Cohen) de cette année noire: "Who can I be now? (1974-1976)" propose de percer un peu plus le mystère derrière les multiples facettes de David Bowie dans une de ses périodes fastes. Y sont regroupés "Diamond Dogs", "Young Americans" et le chef-d'oeuvre "Station To Station" sous multiples versions, avec des lives, des singles, des faces B et surtout "The Gouster", album inédit à la tonalité soul (12 cd 129,90 euros. 13 vinyles 218,50 euros).

SOLITAIRE MANSET

"Il voyage en solitaire" depuis presque cinquante ans mais Gérard Manset, dont l'oeuvre est aussi confidentielle que l'homme est discret, n'en reste pas moins un artiste culte, adoré par ses fans. En 2016, il les aura gâtés. D'abord en sortant son 21e album studio, le cosmique "Opération Aphrodite", puis avec ce coffret numéroté, "Mansetlandia", qui regroupe presque tous ses opus et autres raretés (19 cd 84,90 euros).

ULTIME PINK FLOYD

"The Early Years 1965-1972" s'adresse aux collectionneurs de Pink Floyd. Ce coffret de 27 disques (cd, dvd, blu-ray, 45 tours) regroupe de nombreuses archives audios et vidéos, des documents inédits pour la plupart, qui dissèquent l'histoire des sept premières années du groupe, jusqu'à sa performance live à Pompéi. Son évolution, de la pop psychédélique vers le rock progressif, ses bouleversements internes, de l'arrivée de David Gilmour à l'éviction de Syd Barrett, tout y est. Le coffret ultime en somme (450 euros).

TRANSFORMER LE SON

"The RCA & Arista Album Collection" rassemble les enregistrements de Lou Reed entre 1972 et 1986. Avant sa disparition en 2013, l'ancien Velvet Underground avait remasterisé lui-même ses albums, avec une priorité: le travail sur le son. A défaut d'inédits ou de nouveautés, c'est précisément la grande réussite du projet (17 cd 134,90 euros, 6 vinyles 94,99 euros).

36 x 1966

Quand on aime, on ne compte pas. Tous les concerts ou presque joués par Bob Dylan lors de sa tournée mondiale de 1966 regroupés sur 36 disques, avec quelques inédits mais la plupart du temps avec la même liste de morceaux. Toutefois, le fan absolu y décèlera les détails qui changent d'un live à l'autre, dans ce qui constitue le tournant électrique alors pris par le roi de la folk (99,99 euros), désormais prix Nobel de littérature.

QUADRA-PUNK

Il y a 40 ans, le punk naissait avec le single "Anarchy in the UK" des Sex Pistols. Alors que John Corré, le fils de Malcolm McLaren, manager du groupe, vient dans un esprit "no future" de brûler divers objets emblématiques du mouvement, estimés à près de 6 millions d'euros, il reste toujours les chansons pour en saisir la substantifique moelle. Deux compilations pour cela: "This is Radio Punk" soient 80 titres parus entre 1977 et 1980 (17,99 euros) et "Les punks: The french connection" (2 vinyles 28,99 euros).

ROCANROL...

... ou rock and roll en espagnol. Voilà également une quarantaine d'années que le Catalan Pascal Comelade promène sa musique inclassable, aux confins de presque tous les genres, du folk à l'électronique, en passant par le rock, donc, avec toujours ce souci de garder l'équilibre entre l'expérimental et le populaire. L'anthologie "Rocanrolorama" ou l'occasion de découvrir cet artiste underground (6 cd, 37,99 euros).

100.000 VOLTS

"Anthologie 1953-2002". Toute l'oeuvre de Gilbert Bécaud compilée dans ce coffret volumineux de 20 cd. Soient plus de 420 titres, dont la moitié ont été remasterisés pour l'occasion. Des inédits et une biographie viennent compléter l'ensemble (85 euros).

CARAMELS, BONBONS ET CHOCOLATS

Le 3 mai 2017 marquera les 30 ans de la disparition de Dalida, mais l'intégrale de sa discographie est d'ores et déjà disponible. "Les diamants sont éternels" regroupe ses tout premiers enregistrements de 1956 jusqu'à ses derniers titres sortis en 1986, soient 24 cd agrémentés d'un livret (69,99 euros).